Défi PTGPTB Trois Fois Forgé : les jeux

Ils ont repris la création d'un JdR de quelqu'un d'autre, et l'ont poursuivie... ou complètement remaniée. Ils n'ont pas eu de thème autre que celui qu'ils ont choisi pour leur premier jeu, puis les thèmes qu'ils ont reçu des JdR qu'ils devaient développer...

Ils ont fait de gros efforts sur la présentation finale. Par deux fois, ils se sont dit "mais que puis-je faire avec ça?" puis finalement se le sont approprié... ;) MAIS QUI SONT-ILS?! Ce sont les challengers qui ont relevé le défi PTGPTB 3FF de créer des JdR façons cadavres exquis en s'échangeant les brouillons d'étapes !

Un panel de juges a désigné un vainqueur : Aèdes, dont les auteurs se partageront les lots de Casus Belli :  Polaris 3.1 : les 2 livres de base ; Chroniques Oubliées Fantasy • édition Deluxe ; Un abonnement pour 6 n° de Casus ; un T-shirt personnalisé

...mais vous aussi vous pouvez vous faire vos avis :

Rappel : ces jeux, grâce à la générosité des auteurs-héros, sont en licence CC-BY-NC-SA 3.0

CC - Creative Commons : essentiellement, tout le monde peut télécharger le fichier et le donner à un copain… en le modifiant s'il le souhaite. Sauf que:

BY - il doit absolument mentionner les trois auteurs sur la version modifiée, et ne peut pas le vendre parce que...

NC - interdit l'utilisation commerciale par d'autres auteurs que les participants du concours.

SA - Si quelqu'un change trois pages, ajoute des trucs et en enlève, il doit publier sa production sous la même licence (CC-BY-NC-SA pour ceux qui n'ont pas suivi) et ne peut donc pas en faire un usage commercial sans l'autorisation des auteurs originaux (et réciproquement avec sa production)

Jeu de la 3e étape

Présentation et Commentaires

Aèdes (vainqueur)

par Buxus

versions précédentes

GRHEROS2 par A. Gnante

GRHEROS1 par Cathelineau

Tour à tour, chaque Héros fera face, tel Hercule, à une épreuve décidée par les dieux, qui lui vaudra la faveur d'une entité du panthéon grec et la défaveur d'un autre. Un destin héroïque ou tragique l'attend.

La présentation de Aèdes est très élégante.

ils en ont dit : 

  • Originalité évidente malgré un univers utilisé dans de nombreux jeux
  • pas besoin de beaucoup présenter, on a tous Hercule, Thésée ou Ulysse en tête. Donc ferait un excellent JdR d’initiation
  • Son accessibilité et le système centré autour d’épreuves narrativistes sont des vrais points forts.
  • traiter de la mythologie grecque, avec un jeu axé sur la narration alors que les Héros antiques sont généralement traités par le côté pulp et action, est appréciable et bien rendu.
  • L'idée de base et son développement est excellente (me fait penser à une sorte d'Agon, de John Harper, en plus court
  • Le parti pris de la découverte d’un texte ancien est très agréable et aide à l’immersion.
  • Les règles invitent au roleplay. Le potentiel, le développement possible du jeu sont prometteurs.
  • principe d’épreuves et d’influences de dieux protecteurs et hostiles fort bien pensé.
  • bonne rejouabilité.
  • Les joueurs sont bien les acteurs du jeu, et l’influence des dieux est présente sans être bloquante.
  • il y a les tuiles des dieux à découper (avec l’info dessus), des jetons à découper, des feuilles de perso, l’info des peines est à l’envers pour que le Conteur ne l’oublie pas… Il y a des pré-tirés et même des pré-tirés expérimentés…
  • Belle feuille de personnage, nombreux exemples. Prix du politiquement correct ! :)
  • création de personnage simple mais audacieuse.
  • création collégiale originale de l’enjeu d’une épreuve entre Héros, Ami, Ennemi et Conteur. Elle colle parfaitement à l’univers du jeu et fait la part belle à de belles joutes oratoires.
  • Il y a de très bonnes astuces, comme « la première chose que le Héros doit décrire, c’est comment il accomplit ses obligations, sinon punition ! »
  • Le style est fluide, logique; le texte pose bien l’ambiance du jeu. Les illustrations aident la compréhension
  • C'est du beau boulot. J'apprécie particulièrement la manière de déterminer la fin de la partie
  • Le jeu a du potentiel clairement; il y a de nombreuses bonnes idées, et j'ai plutôt envie de l'essayer au moins une fois
  • Pas si simple qu'il n'y paraît, mais très bien fait : intelligent, fin, avec un thème et une approche très accrocheurs. Ça donne envie de s'y investir du coup.

 

Rêve d'Intelligence (2e)

par Mdoudow

versions précédentes

Androïdes2 par Pal

Androïdes1 par Korgan

Les Intelligences Artificielles que sont les joueurs dirigent des droïds, le tout dans un simulateur d'exploration planétaire.

La planète du scénario sera-t-elle assez favorable, les droïds la prépareront-ils assez pour pouvoir sortir les passagers humains de leur hibernation?

ils en ont dit :

  • Univers très original et très bien amené. Opérer dans des simulations prévues pour pousser les limites des IA est une excellente idée. De la SF proposée de manière subtile et inédite !
  • Avoir le destin de l’humanité dans ses pinces robotiques
  • IA très simple à créer et jouer.
  • Les règles sont bien amenées et possèdent suffisamment d’exemples clairs et particulièrement évocateurs pour être bien comprises en une lecture
  • quatre scénarios chauds, semblant tous plus amusants les uns que les autres.
  • Des conseils, un tutoriel de création de scénario ! Que demande le peuple ?
  • le système fourmille de bonnes idées tout en restant simple et élégant. Les caractéristiques des droïdes sont bien pensées et originales. Le fait qu'elles puissent toutes être impactées et mettre hors service le robot est aussi une grande idée.
  • Les règles de coopération incitent les joueurs à travailler ensemble.
  • Très bien écrit; langage décontracté; il y a juste ce qu'il faut d'humour pour rendre la lecture encore plus agréable !
  • je me vois déjà y lancer mes IAs dans toutes sortes d’aventures interplanétaires. Le thème est unique, les mécaniques ne vont pas contre le plaisir et avec seulement un peu de travail, on aurait ici un petit jeu parfait pour une belle soirée.
  • le jeu m'a bluffé dès la première lecture. On est sur du très haut niveau. Bravo aux auteurs pour ce jeu exceptionnel !

 

Demandez le Journal ! (3e ex-aequo)

par Bigyo'

versions précédentes

PRESSQR2 par Pounous

Exceptio Veritatis par Whidou

En 1898, la presse est toute puissante; et les journalistes-joueurs sont prêts à tout pour être le premier à débusquer un scandale et en vendre l'exclusivité. Mais gare au procès en diffamation!

Originalité : le système de DlJ utilise un jeu de tarot

ils en ont dit :

  • un thème rarement abordé dans le JdR, qui fait un peut penser à du Cthulhu.  - bref ça donne envie !
  • les points historiques essentiels sont rappelés rapidement mais proprement. Et j’ai bien envie de prendre la plume
  • Il y a moyen de dériver joyeusement vers de l’horreur, du Cthulhu, du Steampunk…
  • le principe d’investigation, de parution et de procès possible est une perle qui mérite une publication.
  • beaucoup d’explications; le ton est agréable. C’est clair, de bonnes références, un code, que du bon !
  • le système est à la fois original, simple et efficace, il porte le jeu et l'ambiance.
  • Le truc des couleurs et des intrigues aléatoire est sympa
  • Bons exemples; facile à faire jouer
  • Les PJ peuvent interagir en parasitant le scénario avec leurs cartes; c'est intéressant et ne laisse pas l’AJ faire tout le travail d’imagination (ouf !)
  • Le système guide l’investigation avec des cartes de façon très fluide. Le déroulement des parties est très intéressant.
  • Graphiquement propre et fidèle au thème. Très bien écrit, agréable à lire.
  • ce jeu mérite une plus grande exposition

Mémoire Blanche (3e ex-aequo)

par Cathelineau

versions précédentes

AMNES2 par frogeaters

AMNES1 par Buxus

Toute l'humanité, ou presque, a perdu la mémoire. La plupart des gens ont été ravalés au rang de bêtes stupides, à peine capables de marcher ou d’articuler deux mots. Vous avez un moyen de retrouver quelques souvenirs, mais en connaissez-vous le prix?

Mémoire Blanche est un jeu d'horreur psychologique, et sa présentation y correspond. Il contient un scénario très désespéré...

ils en ont dit : 

  • L’apocalypse, des quasi-zombies, un croquemitaine, c’est le film d’Horreur incarné !
  • magnifique intro qui met dans l’ambiance, un grand scénario, 4 époques alternatives, des règles qui n’ont pas besoin d’exemples
  • Ce jeu est crédible et original, l’enjeu intéressant.
  • bon equilibre pour un survival/horror
  • La déshumanisation et la perte de mémoire fonctionnent très bien.
  • style globalement plaisant, la lecture donne envie de jouer, 
  • Le scénario est angoissant à souhait, immersif.
  • Rejouablilité assurée par la variété des époques proposées
  • Les concepts de compétences « je sais » et la volonté d’agir « je veux » sont intéressants, innovants et collent bien au thème
  • le côté narratif de la création de personnage, un système qui tient en 2p…. l’idée des outils est un mécanisme évocateur génial.
  • la présentation est magnifique, cohérente et daaaark ! Les textes sont évocateurs et les tableaux très lisibles. On sent le soin aux détails…
  • attachant, suscite la curiosité et l’intérêt.
  • jeu splendide et extrêmement performant dans son genre !
  • Un jeu assez complexe qu’il faut lire plusieurs fois pour bien comprendre. Cependant, une fois que c’est fait, il promet énormément de temps de jeu et de magnifique problèmes moraux.

 

Fianchetto (coup de coeur des pairs)

par Whidou

versions précédentes

coup de projecteur de la 2e étape - NOBLCHS2 par Cathelineau : un JdR sans MJ plutôt original. Vous y incarnez des nobles qui jouent à un jeu d'imagination. Votre but : avoir raison mais surtout passer le temps en s'amusant.

NOBLCHS1 par G. St-Pierre

Depuis une petite principauté, des nobles intriguent, complotent et nouent des alliances.

Originalité : dans Fianchetto, chacun joue avec un mini-échiquier et des pièces d'échecs.

Coup de Coeur des Pairs

Bien qu'il soit passé hors compétition par manque de signage, Fianchetto est arrivé en tête du classement des pairs (c'est à dire des créateurs entre eux), avec une impressionnante moyenne de 16/20 ! L'originalité de son système à base d'échiquier, son caractère "freeform" et son côté "GN diplomatique improvisé" ont plu!

ils en ont dit :

  • L’idée de rassembler des nobles déchus est vraiment cool et l’ambiance intrigue pourrie me plait vraiment
  • de l'intrigue politique avec un échiquier : génial, colle parfaitement à l’ambiance
  • possibilité de nombreuses parties très variées.
  • le système le plus original que j'ai rencontré!
  • L’intro est vraiment cool
  • de bons exemples, des visuels, tout y est; très bien écrit et très clairement expliqué. 
  • Je peux y jouer / faire jouer dans la foulée, c'est parfait !
  • Simplicité des règles, jeu narratif avec ce qu'il faut de contrainte pour pousser
    l'imagination. Pas de meneur et pas de préparation préalable = génial pour ceux qui n'ont pas beaucoup de temps

 

La Guilde (5e)

par Pak Cormier

On y incarne un Agent membre d’une organisation mystérieuse. Chaque PJ va devoir accomplir des missions lui permettant de progresser dans les rangs dans la hiérarchie de La Guilde...

versions précédentes

L'Ordre-2 par G. St-Pierre

L'Ordre-1 par oiseauroch

ils en ont dit :

  • thème fort et soutenu par l’ensemble du jeu
  • laisse une bonne part d’interprétation tout en guidant les joueurs dans une ambiance claire
  • chacun pour sa pomme et le côté auberge espagnole où l’on sent bien que les joueurs peuvent prendre tout le pouvoir laissé vacant dans l'organisation
  • peut se jouer seul, MJ tournant
  • système de création d’un scénario, scénario solo, bon exemple de partie.
  • Le système est atypique et amusant
  • J’ai beaucoup aimé la table de génération aléatoire de mission, elle montre de manière sobre et efficace à quoi ressemble une mission
  • correct, de bonnes règles rapides pour enchainer les obstacles et terminer les missions.
  • Comme il n'y a pas d'issues réellement négatives, on est toujours obligé de rebondir dans la narration sur des péripéties qui ne se passent pas comme prévues mais qui ne tournent jamais vraiment au vinaigre, ce qui permet d'alimenter le récit
  • Le document est sobre, bien présenté, c’est très agréable à lire
  • Les exemples sont très bons et fort à propos
  • on appréciera les tentatives pour donner une couleur au document via des « témoignages » de personnages de l'univers.
  • On sent très fortement l’influence du JDR L’Agence, d’Adrien Cahuzac

 

Là où il y aura... (6e)

par A. Gnante

Les civilisations ont chuté après le réchauffement climatique. Un siècle plus tard l’humanité commence à se relever. De petites communautés se forment.

La vôtre aussi; à vous de la faire survivre par les connaissances récupérées ou par la domination militaire...

versions précédentes

POSTECO2 par oiseauroch

Post-Apocalypse Ecologique par Mdoudow

ils en ont dit : 

  • le besoin de ne pas créer un univers post-apocalyptique déprimant en fait un jeu assez original.
  • le fait qu’on parle encore de Paris, la Tour Eiffel, le métro… induit un décalage surprenant.
  • l’ambiance post-apocalyptique dans la capitale est très attachante. On s’imagine ce monde sans souci grâce à une description parlante. L’ouverture à d’autres régions de France est la bienvenue
  • Les textes d’ambiance et d’illustration permettent l’immersion. Univers bien détaillé sans nous inonder de détails.
  • Présence de pré-tirés aidant à la compréhension; exemples d’action et de parties. Tableau de PNJ et adversaires très utile. Belle fiche de personnage, particulièrement bien construite.
  • Les exemples sont longs et fournis, avec les mêmes personnages. Il y a un storyboard de scénario typique, et un scénario détaillé complet ! Un prêt à jouer parfait!
  • Les PJ sont totalement acteurs du monde à rebâtir, où tout peut arriver !
  • Il y a sûrement possibilité de « cannibaliser » des scénarios d’autres JdR aux thèmes proches
  • Des règles très simples mais qui permettent quand même d’optimiser ou d’orienter un personnage
  • La dualité construire/détruire (violence/construction) par rapport au thème est très bien vu.
  • L’idée d’une fiche pour la Communauté (comme un personnage commun) fait penser au convent dans Ars Magica, en plus abordable
  • Ici c’est un peu un jeu « survivaliste narrativiste », c’est un bon moyen de se sortir du porte/monstre/trésor !
  • Des jeux que j'ai à commenter, c'est le plus classique mais c'est aussi bizarrement celui que je ferais peut-être le plus jouer : un thème classique avec un brin d'originalité… il un côté rassurant et apaisant, agréable à lecture. Perso, je suis fan ! Un prêt-à-jouer parfait !
Dés l'Aube des temps (7e)

par oiseauroch

versions précédentes

CRSHLAW2 par Korgan

CRSHLAW1 par A. Gnante

Définissez ensemble votre planète, puis votre espèce pensante, puis votre tribu, puis vos personnages. Ensuite, faites adopter vos idées pour faire progresser votre tribu, lui faire créer une civilisation, malgré les obstacles, malgré les oppositions et les opportunistes !

Dans Dés l'Aube des temps, l'univers est créé conjointement entre MJ et joueurs, en gérant un budget de points.

Evolution : la première version parlait d'un vaisseau qui s'était crashé, et des survivants qui devaient tout reconstruire et décider de s'installer ou partir...

ils en ont dit :

  • Civilization en jeu de rôle, mais avec la liberté de tout créer de toutes pièces? J'achète!
  • l'idée est peu courante et ambitieuse. Durée de vie illimitée
  • J'aime : la possibilité de créer le monde, l’enjeu de la survie, l’importance de la tribu et l'idée du conseil...
  • On peut diriger l'avancement de la partie comme on veut, j'aime cette liberté
  • la règle de base du toujours laisser la porte ouverte aux idées des autres est bienvenue
  • tout est là, et en 8 pages ! bien expliqué, et avec des exemples
  • Le fait que l’on utilise toujours les mêmes jetons pour tout régler rend le jeu peut-être plus facile à appréhender et à expliquer à des débutants
  • Bravo le système des vases communiquant : on enlève des jetons à la planète pour représenter l'augmentation du niveau de stress environnemental, puis on dépense ces jetons pour représenter l'adaptation de notre espèce et de la société à ce milieu! C'est de la pure écologie!
  • nombreux exemples, agréables à lire. j’ai un peu l’impression de lire un magazine :)
  • Grand potentiel pour créateurs d'univers en herbe! Ceux qui préfèrent
    glisser dans le toboggan devront s'abstenir. Peut également servir de base pour des ateliers d'écriture créatifs.
  • J'ai carrément envie d'essayer, je veux absolument être au courant des évolutions du jeu
Ixnay On The Hombre (8e)

par Pal

 

Les PJ sont des criminels en cavale essayant de se racheter une bonne conscience avant d’atteindre la frontière mexicaine... mais chaque étape contient son lot de police et d'évènements

Evolution : le nombre de balles restant dans le revolver - représentant le nombre de problèmes des PJ au départ - a changé d'une version à l'autre.

versions précédentes

GANGSTA2 par Bigyo'

GANGSTA1 par Pak Cormier

ils en ont dit :

  • L’aspect road movie de gangsters sur la voie de la rédemption est bien retranscrite
  • Univers amené de façon très originale.
  • jouabilité? que dire, c’est impeccable !
  • système simple, limpide et fonctionnel, qui porte l’histoire. Rien de révolutionnaire mais ca fait mouche.
  • l'idée du minuteur me semble parfaite pour représenter la pression que doit ressentir un personnage. La Table des sales trucs est une bonne idée.
  • Épisodes structurés avec un objectif direct.
  • les combats sont résolus dans une ambiance pulp
  • Beaucoup d’exemples. Signets dans le Pdf. Très bien écrit et bon ton
  • rejouabilité en créant des personnages divers, ce qui impliquera des épisodes différents puisque censés se baser sur les personnages.
  • Je conseille ce jeu pour ceux qui aiment Fiasco ou ceux qui veulent un jeu qui dure quelques séances et pas des années.
  • Je conseille ce jeu à ceux qui cherchent une aventure où le drame ne s'arrête que quand davantage de drame doit avoir lieu. C’est un jeu où la possibilité de sombrer dans le pire de l’humanité est fort et ce n’est donc pas pour tout le monde.
Jugement... particulier (9e)

par Pounous

versions précédentes

JUGEMDAY2 par Whidou

Un jeu de rôle d’improvisation pour 4 joueurs, où l'on prend les rôles du Juge, de l'Âme en peine, de l'Ange Gardien qui veut la faire aller au Paradis, et de l'Avocat du Diable qui lui réserve l'enfer... chacun évoque le passé de l'accusé avec de grands effets de manche!

Evolution : les rôles et les objectifs des participants ont changé d'une version à l'autre

On ira tous au purgatoire - la version originale par Bigyo' a été désignée coup de projecteur de la première étape, pour avoir réussi à caser en 6500 signes un jeu complet dont le défaut principal est de ne pouvoir être joué qu'à quatre joueurs. Se rapprochant presque d'un jeu de plateau avec un "scénario" stable, il apportera de grands moments de roleplay.

ils en ont dit :

  • Incarner les rôles clefs dans un jugement? J'adore l'idée. Juger une âme au purgatoire? Super!
  • le ton est drôle (j'ai bien ri d'ailleurs). Nous sommes sur de la parodie de procès.
  • original et sympathique, sous l’angle humoristique (façon INS/MV). Les personnages ont des rôles inattendus.
  • personnages bien marqués, ça peut donner des scènes mémorables
  • le système laisse une grande liberté d’improvisation, comme dans Prosopopée
  • bonne rigolade à la lecture des règles. Plaisant et marrant
  • jolies images, très lisible, le guide de mise en place p. 4 tient en une page. Les « fiches de rôles » aussi, expliquée de manière claire et concise.
  • Complètement envie de jouer !
  • Un jeu de société plus qu’un jeu de rôle qui promet des bonnes tranches de rire

Combien pour votre Âme (10e)

par G. St-Pierre

Vos personnages ont vendu leur âme au diable, et accomplissent maintenant des missions pour lui. Votre avancement est désormais lié aux nombre d'autres égarés à qui vous faites signer le pacte... mais le Malin est un être chaotique, qui peut se retourner contre vous.

Les différentes versions de ce jeu étaient plus ou moins désespérées; la présentation de la dernière version est fort élégante

versions précédentes

SERVDEV2 par Pak Cormier

SERVDEV1 par Pal

ils en ont dit :

  • ça me fait penser au film "L'avocat du diable".
  • on joue des serviteurs de Satan, sans être des pourritures, juste des âmes perdues. C'est toujours efficace.
  • En lisant les règles, on se voit déjà suppôt de satan, prêt à corrompre le monde.
  • Bonne prise en main notamment dans la création de perso. Bonne présentation des opposants (PNJ). Les exemples sont présents, et même si on n'a pas de scénario ou d'aide de jeu supplémentaire, on a toutes les cartes en main.
  • Le système des demandes au diable et d’invocation des puissances démoniaques avec les cartes à jouer colle bien à l’univers
  • La carte chaos et tout son processus sont vraiment de très bonnes idées ! représente une sorte de pression avec la folie de cet employeur (il vous engage mais si vous utilisez sa puissance il peut vous mettre la misère). J'aime beaucoup.
  • nombreuses possibilités pour "forcer" le succès
  • Parmi les bonnes idées, on a également la gestion des succès automatiques et l'Etat de Choc
  • Mise en page claire avec table des matières détaillée. Le style est plaisant à lire, fluide.
  • bon potentiel, surtout pour des parties faciles à mettre en place
  • Un jeu qui part avec beaucoup d’ambition et reussit fort bien. Avec un peu de recul, on entrevoit une magnifique campagne pour prendre le contrôle de l’enfer et instaurer un ordre nouveau.
  • auteurs, continuez à travailler dessus pour en faire un jeu qui déchire !

 

Prisma

par Al Blanchar

Commencé en 1ère et 2e étape comme "Naruto RPG", Prisma ne garde que la structure : des familles prismatiques "arc-en-ciel" protègent l'humanité contre la force corruptrice du Néant. Les PJ sont des Enfants de ces familles, envoyés en mission...

Prisma... un Jdr très coloré!

versions précédentes

NINJAPR2 par Buxus

NINJAPR1 par frogeaters

Ils en ont dit : 

un jeu de protecteurs du monde dont les pouvoirs proviennent d'une entité mystique,
qui se battent contre une autre entité mystique. Des Familles, une hiérarchie, des pouvoirs qu'on imagine de plus en plus destructeurs à la manière d'un manga. Pour un jeu destiné à de jeunes débutants, on est bien !

  • Le pitch est attirant et met très vite dans l’ambiance.
  • y a un côté Vampire, y a un côté Nobilis, Highlander… y a le mystérieux Prisme ! il y a un souffle épique
  • plus gros atout : sa simplicité.
  • nombreux points de règles permettant de lancer une partie assez rapidement
  • ne requiert que très peu de matériel, le rendant idéal pour les parties sur le pouce.
  • je me sens capable juste à la lecture du
  • document de maîtriser un peu le jeu
  • la rejouabilité est là, on se voit bien lancer plusieurs parties, voire une campagne. La durée de vie n’est limitée que par la capacité du meneur à se renouveler.
  • Les notes de conception s’adressent directement au lecteur; elles sont appréciables.
  • système classique mais qui fonctionne bien, et qui par sa simplicité colle tout à fait au thème
  • Le jeu est focalisé sur le combat et le système rend bien compte de cette orientation. La possibilité de créer des techniques est intéressante et donne de la liberté de création aux joueurs.
  • les règles sur les affinités prismatiques sont bien pensés, ça fait très RPG japonais.
  • Le prisme avec les affinités et les oppositions de couleur est assez drôle.
  • Les pouvoirs grosbillesques sont chouettes
  • Le jeu est focalisé sur le combat et le système rend bien compte de cette orientation. La possibilité de créer des techniques est intéressante et donne de la liberté de création aux joueurs.
  • un beau travail ! le jeu a du potentiel
  • Je pense que cela ferait un bon JdR d’initiation – parce qu’il n’y a pas trop de règles et qu’on peut se débrouiller avec un d100 (moi-même j'ai commencé sur du D100 ! On ne peut plus simple et compréhensible!)
  • l'enthousiasme qui se dégage de l'ensemble peut (me) donner envie de s'y mettre.
Morksted

par frogeaters

Les PJ sont des psychovoyageurs qui se projetent dans le passé pour changer le présent - ici pour empêcher le IIIe Reich de cette uchronie de se lancer dans une guerre nucléaire...

Evolution : la v1 parlait seulement de lieux maudits. La v2 a introduit les hommes-lézards, et la v3 à surrenchéri ...

versions précédentes

C-ELOCI2 par Mdoudow

C-ELOCI1 par Pounous

ils en on dit : 

  • Une uchronie fantasque avec des reptiliens, le 3e reich, et le peuple élu (malgré lui). La kabbale, les Atlantes… Que demander de plus ?
  • Les PJ sont totalement acteurs du monde. On peut réécrire toute l’histoire pré-1969; seulement, s’ils modifient trop l’avenir, gare aux paradoxes !
  • Utiliser des dominos pour résoudre les actions ? Du jamais vu.
  • Faire tomber les dominos pour savoir si l’avenir a été modifié ? Génial ! Dans le thème!
  • Le concept de double personnage offre de belles possibilités roleplay
  • autant d’époques que l’on veut
  • très bonne documentation coté uchronie
  • Un jeu qui introduit de nombreuses idées novatrices
  • le jeu offre beaucoup de possibilités et une bonne durée de vie, si l’on arrive à le faire jouer.
Note: 
Moyenne : 8.8 (5 votes)
Catégorie: 
Auteur: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 
Share

Commentaires

Encore une fois bravo à tous les participants ! Il y a du niveau dans ce concours, c'est impressionant !
Tant que j'y suis, merci pour le coup de projecteur sur "on ira tous au purgatoire" ! Certes ce n'est pas la première place finale mais c'est déjà beaucoup pour moi, donc un grand grand merci  :)
Vivement l'annonce des finalistes !

Bigyo'

Auteur : 
Bigyo'

Pages

Ajouter un commentaire

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.