économie du JdR

Comment me dissuader de jouer à votre jeu

Les éditeurs aimeraient bien vous convaincre de jouer à leur jeu. Pour cela, ils devraient peut-être se pencher sur ce qui vous dissuade...

Chroniques d'un auteur indépendant

Travailler pour un éditeur professionnel implique certaines règles. Connaissez-les et leurs portes vous seront ouvertes.

Pourquoi les jeux coûtent ce prix-là ?

Les éditeurs de jeux ne font pas un profit monstrueux sur notre dos. Production et vente comportent de nombreux coûts cachés qui font la différence entre profits et pertes.

Interview de Pierre Gavard

Peut-on être un traducteur-créateur sans faire partie d'une maison d'édition ? Un auteur indie est-il hippie ? Des jeux gratuits rendent-ils heureux ? Pierre raconte son parcours…

Interview de Edward Simbalist

Un entretien particulièrement stimulant et éclairant avec et sur l'auteur de Chivalry and Sorcery, le 4e JdR de Fantasy de l'Histoire !

L'économie du jeu de rôle en tant que loisir

Votre JdR pourrait profiter de la crise, car les gens cherchent à s'évader. Mais dans le même temps, ils cherchent à en avoir beaucoup pour leur (peu d') argent.

Tout compte fait...

De nos jours, on entend souvent les joueurs se plaindre de la cherté des produits rôlistes comparés avec le bon vieux temps. Alors que ce n’est largement pas le cas

Modes de jeu cachés et création, la suite

Quels sont les jeux “cachés” dans les JdR les plus vendus ? La gamme du Monde des Ténèbres fait très joli sur vos étagères. D&D est un JCC à collectionner, en mieux. Et dit autrement : sachez concevoir un JdR qui se vend.

Notes des créateurs de Unknown Armies

Toute l'odyssée de la création d'un jeu de rôles, depuis ses idées originales, les éditeurs, les désaccords, jusqu'à l'arrivée à la Gencon sans rien à vendre!

JdR pour débutants – le manifeste

Les auteurs et les éditeurs de JdR qui s'abstiennent de publier des jeux de rôles d’initiation ont oublié le but même de leur activité.

Mes JdR de rêve

Le directeur des éditions Mongoose rêve de créer certains JdR, il nous fait rêver et nous fait part des difficultés légales ou créatives pour exploiter certaines "licences".

Le gâteau piétiné

Créateurs, cessez de rêver! Est-ce qu’un seul jeu de rôle a jamais pu amortir, rien qu’avec ses ventes, son coût de production et de marketing pendant plus d’un an ?