Un joueur ne peut vivre seul !

J’ai entendu récemment pas mal d’attaques sur les publications de matériel de jeu de rôle et sur les personnes qui les achètent. “Pourquoi payer pour quelque chose que je peux arriver à créer moi-même ? Quel est l’intérêt de faire jouer les aventures de quelqu’un d’autre ? Qu’est-ce qui rend l’auteur plus qualifié que moi pour inventer des univers…” etc.

Je pense que ceux qui lancent ce genre de critiques sont des personnes vaniteuses et stupides. Ce sont des monsieur-je-sais-tout, des personnes qui pensent être à la fois avocat, médecin, mécanicien, analyste politique et Dieu, tout cela dans un seul et même corps sexy, même s’ils conduisent ceux qui écoutent leurs conseils à une mort prématurée. Mais je reconnais que, de nos jours, qualifier quelqu’un de “vaniteux et stupide” compte moins qu’un discours étayé. Si bien que, sans plus de cérémonie, je vous expose mes quatre arguments :

1) La diversité

Votre esprit n’appréhende pas l’immensité de la Création et tout ce qu’elle contient. Vous n’êtes ni le Docteur Who, ni le moins célèbre mais toujours populaire Dieu. Si vous ne lisez pas le travail d’autres auteurs, vous ne pourrez pas aller plus loin que votre prétendue imagination sans limite. Bien sûr, vous pouvez imaginer quelque chose vous-même si vous êtes du genre créatif. Mais pourquoi ne pas reprendre les idées des autres et associer votre intelligence à la leur pour obtenir quelque chose de bien meilleur que ce que vous auriez pu espérer obtenir par vous-même ? Newton voyait loin parce qu’il s’appuyait sur les (immenses) contributions des savants qui l’avaient précédé, et non parce qu’il était un nain prétentieux qui mordait les chevilles de ces géants, avant de courir se réfugier dans une grotte sombre en gloussant.

2) L’immersion

Utiliser du matériel du commerce permet souvent de gagner du temps en vous déchargeant d’une longue présentation de l’univers avant d’entamer la campagne. Les joueurs, qui connaissent des centaines voire des milliers de lieux et de PNJ dans l’univers de jeu, apprécient bien plus la partie que des débutants qui subissent d’interminables présentations. Cela ajoute aussi de la clarté et de la profondeur à la partie, car les joueurs ont l’impression de partir à l’aventure dans leur propre monde et non d’explorer un couloir cerné de barbelés. Et puisque nous y sommes…

3) La communauté

Utiliser du matériel publié dans le commerce donne aux joueurs comme au MJ le sentiment de faire partie de quelque chose qui dépasse le cadre strict de leur groupe. 

“Ouais mec, j’ai vu Cthulhu l’année dernière et je n’ai pas pu m’empêcher de baver sur mes orteils depuis…

– Je te comprends, mon frère…”

Des joueurs qui ont joué dans des univers du commerce peuvent partager leurs expériences et leurs réflexions avec d’autres joueurs du même JdR, à un degré que ceux qui jouent dans des univers spécifiques et isolés ne pourront jamais atteindre. Un univers du commerce est un ticket pour un nouveau club, ou une nouvelle sous-culture. Cette valeur ajoutée ne peut être ignorée. Ne soyez pas un ermite, venez vivre dans notre joyeuse et plaisante communauté !

4) Les illustrations

Les publications sont accompagnées d’illustrations qui aident les joueurs et le MJ à visualiser l’univers et ses habitants et à avoir une meilleure perception de l’atmosphère du jeu. Avez-vous déjà entendu la phrase : “Un dessin vaut mieux qu’un long discours” ? À vrai dire, c’est un mensonge. Les images et les mots opèrent sur des plans entièrement différents et s’adressent à des récepteurs complètement différents. Mais soyons honnêtes : si la plupart des MJ peuvent écrire, très peu dessinent suffisamment bien pour transmettre des émotions et des idées complexes. Les images ne sont pas là uniquement pour le plaisir des yeux, elles sont également une part non négligeable de l’atmosphère et du ton du décor.

Ce sont mes quatre points. Acceptez-les, ou soyez à jamais bannis du jardin d’Eden.

Sélection de commentaires :

Drahkar

On peut aussi rajouter “le temps”. Mettre sur pied une aventure crédible, d’une durée et d’une qualité convenables, demande un temps considérable. Parfois les MJ ne souhaitent pas prendre autant de temps, et veulent juste faire une partie rapide. Ou ils veulent faire jouer une partie autour de quelque chose qui ne demande pas plusieurs semaines d’organisation, ou davantage.

Pour moi, c’est l’une des principales raisons pour laquelle les gens utilisent des aventures du commerce. Mais tu as aussi fait valoir de très bons arguments et j’apprécie particulièrement le premier.

Article original : No PC is an island

Note: 
Moyenne : 10 (1 vote)
Catégorie: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 

Pour aller plus loin… panneau-4C

Vous désirez découvrir les autres articles d'Uri Kurlianchik traduits sur PTGPTB(vf) ? Cliquez ici pour accéder directement aux annexes concernés.

Share

Ajouter un commentaire

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.