Mike Pohjola

Les GNistes le jouent ekstatikoi

Les auteurs de tragédie (et les GNistes) se divisent entre "euplastoi" (simulateurs) - qui prennent le moule de leur personnage- et "ekstatikoi" (enthousiastes) - qui sont Inspirés. Ces derniers sont-ils les chamans du Troisième Millénaire?

Identités autonomes

La réalité subjective au cours des parties devient objective. La réalité devient une réalité ludique. On peut jouer en GN que notre réalité est différente. Notre personnage est alors une identité qui vit selon des règles différentes des nôtres.

Le Manifeste de Turku

Groupons-nous et demain, l’eläytyminen sera le genre rôliste!