Éditorial : DJ Awards, GN scandinave, et nous

Je m’appelle Grégoire Pinson et je suis éducateur du côté de la forêt de Brocéliande. Pour des raisons autant personnelles que professionnelles, il y a un domaine du jeu de rôle qui m'est particulièrement cher : celui de la lisière, de la frontière entre fiction et réalité, cette membrane du « cercle magique » (concept introduit dans Homo Ludens de Johan Huizinza en 1955) qui devient parfois perméable lorsque nous sommes en situation d'immersion.

Je lis du Markus Montola, que j'ai découvert en traduisant des articles pour PTGPTB.fr. Ce que j'aime bien chez cet auteur finlandais, c'est que en tant que chercheur, il s’intéresse à l’immersion, à la diégèse partagée. Pour sa thèse, Montola fait référence à deux hobbies devenus pour lui des champs d'étude : le jeu de rôle sur table et le jeu de rôle Grandeur Nature.

Si j'aime bien ce qu'écrit Markus Montola et le travail qu'il mène, on dirait que je ne suis pas le seul. Figurez-vous qu’il co-signe un livre Nordic LARP avec Jaako Stenros, qui raconte 15 ans de GN nordique expérimental. Ce livre a reçu le 15 août 2012 le Diana Jones Award. Et oui, rien de moins que ça

Le prix Diana Jones est nommé d’après le trophée : une pyramide translucide où l’on peut voir des morceaux du JdRIndiana Jones (de TSR) ayant échappé au pilon, y compris le titre tronqué (…diana Jones) et les fameux pions de « Nazis™ » ajouté par un maquettiste zélé (oui, Hitler n’aurait pas déposé la marque…).

Ce prix récompense « l’excellence en JdR » : la combinaison d’accomplissement, d’innovation, de tout ce qui a bénéficié ou fait avancer le loisir et le milieu du jeu ; qui a eu un effet positif sur les jeux en général ; ou qui représente le meilleur du jeu. Peter Adkinson et Wizards of the Coast ; Ron Edwards et Sorcerer ; les JdR Nobilis Pendragon Fiasco ; le jeu de plateau Ticket to Ride et le jeu de cartes Dominion ont été récompensés.

- Extrait du communiqué sur le prix 2012 :

Nordic Larp est l’histoire de la communauté du GN scandinave, de ses débuts post-D&D à ses expérimentations dramatiques, historiques et bizarres. … L’ouvrage documente plus de 30 GN des 15 dernières années, y compris un GN avec des dragons en images de synthèse ou un autre de Space-Opera qui s’est joué dans un sous-marin … il contient aussi un essai sur le GN scandinave en tant qu’art, théâtre et jeu. Le GN scandinave est une branche majeure et dynamique de l’arbre ludique… méritant ce beau livre qui prend le GN et l’Histoire du jeu comme un sujet sérieux.

Alors je suis fier. Je suis fier, parce que PTGPTB.fr a reconnu depuis douze ans la pertinence de proposer en français des articles sur le GN qui sont à mes yeux, bien que n'étant pas GNiste, parmi les plus instructifs qui soient. Je suis fier que l’équipe ait eu l’intuition, trimestre après trimestre, de faire découvrir des morceaux choisis sur la théorie et la pratique de GN scandinaves tels que :

  • Les deux manifestes très engagés : Manifeste de Turku et Dogme 99, visant à démarquer clairement le GN du jeu de rôles sur table et à en définir les spécificités.
  • La diégèse partagée de Markus Montola, bien sûr.
  • Ou encore Le modèle de Tuomas Harviainen sur la qualité de l'immersion des joueurs en GN.
  • Sans parler du travail passionnant de Morten Gade sur les interactions en GN.
  • Et enfin, le Dictionnaire Jeepform dont l'auteur principal, Tobias Wrigstad, nous donne de nombreux conseils, à mon sens autant utiles à la pratique effective du GN qu'à l'exercice critique sur notre loisir, le JdR sur table.

Oui, le travail des auteurs nordiques est réellement passionnant! J'aime que PTGPTB, malgré son affinité anglo-saxonne, vous propose cet autre regard, ce pas de côté, cette audace scandinave que nous proposent les Nordic Larp.

Et c’est pourquoi nous, traducteurs de Places To Go, People To Be (rejoignez-nous !) avons l’impression que ce prix nous récompense un peu aussi. ;)

NdlR : Le Jeepform est une co-traduction avec nos partenaires d’Electro-GN, qui traduisent eux aussi des scénarios de GN scandinaves, et des articles sur le GN nordique… tenez par exemple la série Panorama du GN nordique. Bonne lecture !

Hé, deux équipes de traducteurs ne peuvent se tromper en même temps… si nous vous faisons profiter des expériences scandinaves, et Electro-GN aussi, et que le jury de Diana Jones reconnaît ces mouvements, c’est que c’est vraiment quelque chose d’énorme, un des futurs possibles du Grandeur-Nature… et du Jeu de Rôles en général !


Les traductions du trimestre :

Le Dictionnaire jeepform : des techniques et des cøncepts pour fåire du GN à lå scåndinåve

Les Filles de l’Exil, le Making-of : 7 jours pour créer un JdR de concours

Les Filles de lExil, le JdR : elles étaient conçues pour êtres des épouses parfaites; elles se sont rebellées.

Les Rencontres avec combat : mener des combats, avec de jeunes rôlistes

Joueurs contre la misogynie : assez de la misogynie ambiante dans le milieu du jeu!

Un joueur ne peut vivre seul ! : réponse à ceux qui n'ont jamais besoin d'acheter des JdR

Le modèle-3D : vue d'ensemble : Pousser encore plus loin le modèle LNS

Limitation de la proposition créative et suppositions restrictives dans l’Appel de Cthulhu : la version Chaosium est plus limitée et bourrine qu'il ny paraît

(ne pas) en faire toute une scène : plus d'évidences dans les JdR indies, c'est moins bien

La Vie continue : Trois astuces pour rendre votre monde de campagne plus vivant

Règles et « immersion », ou le Manifeste du Pétard : l'immersion peut aussi se faire par les règles, pas malgré elles.

Note: 
Aucun vote pour le moment
Share

Ajouter un commentaire