La Méthode 5×5

Alors que je bossais sur le deuxième chapitre de ma campagne D&D4 (dans les niveaux parangoniques (1) – le chapitre 1 ayant couvert l’échelon héroïque), je n’arrêtais pas de tourner en rond en essayant de planifier l’arc narratif suivant. J’avais laissé un certain nombre de fils narratifs pendouiller, et je ne me sentais pas de les abandonner (et aussi parce que les joueurs commençaient tout juste à les découvrir). Donc, passer à tout autre chose ne me semblait pas un bon choix.

En même temps, je voulais donner une envergure plus grande à cet arc, parce que jusque-là j’avais envoyé les PJ sur des aventures précises, des scénarios-missions. Je voulais aussi leur donner plus de liberté pour se promener dans le monde que j’avais passé 9 niveaux à leur présenter. Enfin, je voulais laisser plus de contrôle aux joueurs sur ce qu’ils voudraient faire ensuite, tout en structurant suffisamment les choses pour me permettre de voir venir (c’est-à-dire pas encore tout à fait du pur bac à sable).

J’ai développé une solution à tout cela dans ce que j’ai décidé d’appeler “La Méthode 5×5”. Je ne crois pas que ce soit révolutionnaire, et ça ne fonctionnera pas non plus pour toutes les campagnes. Malgré tout, on m’a demandé de partager, alors voilà.

Prenez cinq quêtes majeures et distinctes. Donnez-leur un titre approprié. Pour donner un exemple (sans spoiler la campagne pour mes joueurs), on va appeler une de ces quêtes :

Vaincre l’armée de Sauron à Minas Tirith

…et imaginez qu’il y ait quatre autres quêtes.

Ensuite, pour chacune de ces 5 quêtes, établissez 5 étapes nécessaires à leur accomplissement. Chacune devrait fournir suffisamment d’éléments pour une aventure entière (ou plus, mais probablement pas moins). Donc, notre exemple ressemblerait à :

Vaincre l’Armée de Sauron à Minas Tirith

  1. Trouver Minas Tirith, rencontrer le Roi.
  2. Sauver Faramir.
  3. Rencontrer Elrond et récupérer Narsil [“la seule arme au monde redoutée par Sauron” (NdT)].
  4. Braver les Chemins des Morts et convaincre l’Armée des Morts de se rallier au groupe.
  5. Utiliser l’Armée des Morts pour vaincre l’armée de Sauron.

Si possible, rendez épique l’étape n°5, et faites-la absolument conclure cette quête. Maintenant, voici la partie qui peut demander quelques petites modifications. Attribuez à chaque étape un lieu ; éparpillez de préférence ces lieux sur toute votre carte.

Donc :

Vaincre l’Armée de Sauron à Minas Tirith

  1. Trouver Minas Tirith, rencontrer le Roi. (Minas Tirith)
  2. Sauver Faramir. (Osgiliath)
  3. Rencontrer Elrond et récupérer Narsil. (Dunharrow)
  4. Braver les Chemins des Morts et convaincre l’Armée des Morts de se rallier au groupe. (Chemins des Morts)
  5. Utiliser l’Armée des Morts pour vaincre l’armée de Sauron. (Minas Tirith)

Ils doivent se trouver autant que possible proches d’autres lieux des autres quêtes. De cette façon, les joueurs peuvent décider de s’atteler à une étape d’une autre quête après en avoir terminé une, juste parce que les PJ se trouvent géographiquement plus près.

Ainsi, dans les autres quêtes, vous pourriez avoir quelque chose comme :

4. Découvrir le point faible du Roi-Sorcier (Dunharrow)

comme une des étapes d’une autre quête du 5×5. Dans mon exemple théorique, le but serait de faire progresser l’autre quête jusqu’à la rencontre avec Elrond, après quoi les PJ partent enquêter sur une autre piste dans le secteur et trouvent alors un embranchement avec deux aventures possibles. Ou bien ils remarquent qu’une piste est sur le chemin d’une autre, et ils s’arrêtent [au passage] pour terminer cette étape. En plus, les pistes elles-mêmes suggèreront un certain ordre de priorité ou alors s’entrecroiseront de différentes manières selon l’ordre dans lequel les PJ les découvrent.

Il y a des risques d’échec, bien sûr. Les joueurs peuvent décider de simplement suivre une trame à la fois, terminer une quête et n’en commencer une autre qu’après, éliminant ainsi une partie de l’amusement de l’utilisation du 5×5. Ou ils peuvent essayer de sauter des étapes quand deux chemins se croisent trop souvent.

Dans tous les cas, le MJ aura toujours du boulot et devra tisser les différents fils d’une façon satisfaisante. Et si les joueurs veulent absolument terminer une quête, laissez-les faire… mais informez-les des occasions manquées et des progrès que la partie adverse fait pendant qu’ils ignorent les autres pistes. Dans l’ensemble, offrez-leur des choix intéressants parmi les quêtes : donnez-leur aussi bien des objectifs stratégiques que des chances de jouer ce qui intéresse leur personnage. (Plus facile à dire qu’à faire, je sais).

Je ne suis pas certain que le 5×5 permette tout ça, ou même s’il fonctionne, tout simplement. Mais après 25 aventures (plus ou moins), je vous ferai savoir comment les choses se sont passées.

Pour aller plus loin

  • Étienne Goos dans cet post de L’art de la Table donne un exemple complet de la méthode 5×5, basé sur Star Wars. C’est une synthèse élaborée et didactique de cet article et de quelques-uns qui l’ont suivi ; car cet article a donné naissance à plusieurs déclinaisons.
  • Christophe “Brand” Larré en parle dans Casus n°7 (p.207)
  • Étienne Goos propose une autre manière de présenter une multiplicité d’intrigues avec Créer une campagne avec la méthode de la “cible“
  • Un index des articles (en anglais) sur ce thème dans The 5×5 Method Compendium. On y trouve des propositions d’utiliser le 5×5 pour créer des scénarios, des plans machiavéliques des Grands Méchants et une application avec le temple du mal élémentaire (que de souvenirs) ; une présentation sous forme de grille ; et des retours d’expérience. Dites-nous lesquels sont les meilleurs, et on les traduira peut-être ! :)

Article original : The 5×5 Method

(1) NdT : Les 30 niveaux de D&D4 sont divisés en 3 échelons : héroïque, parangonique et épique. [Retour]

Note: 
Average: 7 (2 votes)
Catégorie: 
Auteur: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 

Pour aller plus loin… panneau-4C

Vous désirez découvrir les autres articles de Critical Hits traduits sur PTGPTB(vf) ? Cliquez ici pour accéder directement aux annexes concernés.

Share

Ajouter un commentaire

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.