Rassembler les persos

Donc vous avez décidé de commencer une campagne et vous avez trouvé un groupe de niais, euh… de “joueurs” pour prendre part à la mise au monde de votre petit fantasme. Et maintenant ?

Parlez-leur de la campagne

À moins que vous n’ayez choisi volontairement une campagne fourre-tout où-tout-peut-arriver, vous devez leur dire que vous maîtrisez dans un monde post-apocalyptique de mutations et de magie, ou quoi que ce soit. Voici les facteurs clés que les joueurs veulent connaître :

Le décor. Il leur faut d’abord les points essentiels du monde. Plus tard, ils auront besoin des “connaissances de base” sur l’univers de jeu, les informations sur le background du monde que tout PJ digne de ce nom est censé connaître au départ. J’utilise le modèle “ÉTRIPÂMES” qui traite des facteurs Économiques, Technologiques, Religieux, Industriels, Politiques, Administratifs, Magiques, Externes et Sociaux, relatifs à la région du début de partie. C’est un outil extrêmement utile pour transmettre les éléments significatifs de votre décor.

Puissance/Niveau de magie. Si, par exemple, vous maîtrisez un monde low fantasy [où il y a peu d’éléments fantastiques (NdT)] pour des joueurs habitués à Féérune (wiki), ils devront savoir adapter leurs attentes.

Les règles de création de personnage. Vous devez leur indiquer comment générer les caractéristiques des PJ pour votre partie, les races disponibles, les classes, etc. Ils doivent savoir ce qu’il est possible de faire, et comprendre vos paramètres généraux. Qu’autorisez-vous comme races, classes, sorts et autres éléments du personnage ? Si vous ajoutez des éléments de votre cru, il faut aussi le leur dire.

Le ton. Les joueurs veulent vraiment connaître le genre de campagne que vous allez maîtriser. Des expéditions dans les donjons ? Une trame narrative ? Humoristique ? De l’exploration ? Tout ça en même temps ? Généralement, beaucoup de joueurs voudront savoir comment leur personnage correspondra à VOS attentes pour la partie.

Le ton recouvre de nombreux aspects, dont :

  • Trame avec un fil rouge ou “bac à sable” faites-ce-que-vous–voulez
  • Exploration d’un monde inconnu (sauf de petites zones) ou “monde connu”
  • Niveau de sérieux
  • Importance des combats
  • Importance accordée au roleplay et aux interactions (1)
  • Importance générale des règles
  • [Campagne] héroïque ou antihéroïque/neutre, ou maléfique
  • Contenu dynamique ou statique
  • Si le milieu est plutôt sauvage ou civilisé-policé (wilderness content)

Le dernier point est étonnamment important pour la sélection des races et des classes.

Enfin, vous devez préciser aux joueurs ce que vous voulez qu’ils vous disent sur leurs personnages. Si vous ne demandez pas aux joueurs les motivations des PJ pour partir à l’aventure, leur histoires familiales, etc., ne vous étonnez pas de ne pas les connaître.

Le premier jet

Les joueurs vous donneront ensuite leurs premiers brouillons de persos. Certains d’entre eux seront formidables, évocateurs, des personnages créatifs ne nécessitant que peu, voire pas, de retouches : ils sont prêts à être intégrés dans le monde tels quels, et vous vous félicitez d’avoir des joueurs aussi formidables.

Les autres personnages seront moins liés à votre univers de jeu ou n’auront pas de traits notables intéressants ; à moins qu’il ne faille mieux les retranscrire en termes de règles ou qu’ils n’aient pris au pied de la lettre les paramètres prédéfinis ; ou tout cela à la fois.

En considérant l’ensemble des personnages, vous pourrez sans doute découvrir un problème supplémentaire : le manque de cohésion des personnages du point de vue de l’histoire ou de l’équilibre des compétences, ce qui peut être un vrai problème ou pas, en fonction de votre campagne.

Votre défi consiste à traiter les aspects inachevés du personnage sans (a) prendre le contrôle du personnage ou (b) vexer le joueur. Demandez au joueur d’étoffer son personnage, et proposez-lui votre aide. Certains joueurs ne sont tout simplement pas bons avec les règles de jeu, quand il s’agit de donner vie à des personnages ou de les intégrer dans l’univers de jeu. Aidez-les (2).

Communication de pré-campagne et organisation

Pendant que les personnages se créent, communiquez régulièrement l’état d’avancement des travaux avec les joueurs (les e-mails sont un excellent moyen pour ça). Même s’il n’est pas nécessaire d’avoir un groupe équilibré, cela permet à chacun d’avoir une chance de briller. Certains joueurs voudront sans doute changer de concept de perso après avoir vu ce que les autres jouent. Pas de problème.

Une fois que la liste des PJ est établie, si vous maîtrisez une campagne de roleplay ou avec une trame de fond, il vous faudra développer un bref historique pour ancrer chaque personnage dans l’univers de jeu, avec les PNJ et (peut-être) les autres PJ. C’est extrêmement utile, non seulement pour la vraisemblance, mais aussi pour vous permettre de développer de façon cohérente une intro pratique pour lancer concrètement la campagne.

Sur ce point, je trouve qu’il existe une méthode très facile de créer une intro de campagne, à moins que son concept ne l’ait déjà définie : si tout le monde commence en tant que rescapé d’un naufrage, le travail est déjà fait. La méthode consiste à placer tous les PJ autour d’un cercle et à dessiner des lignes entre chacun de ceux qui ont un lien préexistant. Ajoutez ensuite les PNJ-clés et faites de même. Vous allez commencer à voir apparaître des motifs, une communauté perceptible, des degrés de séparation. Cela vous aidera à lier les joueurs les uns aux autres, ainsi qu’avec les PNJ de votre première session.

Même dans la campagne ouverte la plus “bac à sable”, vous trouverez utile de planifier plus ou moins la toute première séance : vous aurez au moins préparé quelques accroches narratives, une présentation en jeu des PNJ-clés et pourrez donner quelques idées aux PJ pour la suite.

Article original : Getting the Band together

(1) NdT : Des questions similaires pour la même problématique (les attentes des joueurs) dans Questionnaire sur le style de la partie (ptgptb). [Retour]

(2) NdT : Ou alors demandez au minimaxeur du groupe… Voir cette problématique dans Aimez le minimax (ptgptb). [Retour]

Note: 
Moyenne : 5 (1 vote)
Tags: 
Catégorie: 
Auteur: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 
Share

Ajouter un commentaire

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.