Intéressez-vous

Ars Ludi

Quand vous regardez tous ces visages souriants depuis derrière votre écran de MJ, vous aurez tendance à vous concentrer sur ce qui est intéressant, et c’est naturel. Si Chuck fait des trucs cools, alors vous faites attention à Chuck. Vous réagissez à ce qu’il fait, ce qui veut dire que l’univers de jeu réagit aussi. Les autres joueurs ne font rien d‘intéressant (ou d’aussi intéressant) donc, pour le moment, ils ne font que suivre le mouvement.

Mais voilà le truc : une partie de votre boulot est de maîtriser la partie pour tous les joueurs, pas seulement pour certains d’entre eux.

Les dynamiques de groupe sont une sacrée paire de manches, et les parties sont précisément des situations sociales. Qui s’ennuie, qui s’intéresse, qui ne prend plus part au jeu ou qui s’énerve secrètement – il peut s’avérer difficile de contrôler tout cela pendant une partie, surtout lorsqu’en même temps vous essayez de déterminer quel sort va lancer la sorcière au prochain round.

Ce serait génial si tout les MJ étaient naturellement des enfants prodiges de la chose sociale et pouvaient rester en phase avec chaque joueur sans aucun effort, mais la vérité est qu’il n’y a rien que je puisse dire qui vous donnerait magiquement de meilleures compétences sociales – c’est juste là où vous dépensez vos points mon jeune ami. À la place, oublions la complexité et concentrons-nous sur une chose simple que tout le monde peut faire :

Intéressez-vous à tous les personnages-joueurs.

Ne vous préoccupez pas de ce que ça veut dire, ou de comment cela va changer votre comportement de MJ. Si vous vous intéressez sincèrement à chaque personnage et à ce qui leur arrive, si vous en êtes curieux même, vous allez naturellement leur porter plus d’attention pendant la partie. Quand un joueur reste assis silencieusement dans son coin, vous vous arrêterez pour demander “Hey Mikey, qu’arrive-t-il à ton navigateur ? Qu’est-ce qu’il pense de tout ça ?” parce que vous voudrez savoir (1).

Je ne parle pas de faire semblant de s’intéresser pour pousser le joueur à s’impliquer (même si c’est cela qui va se passer), je parle d’être sincèrement intéressé par ce personnage.

Rogue observe

Je mets en danger parce que j’aime

Voilà ce qui se passe : quand vous êtes intéressé par tous les personnages, vous leur prêtez attention, ce qui veut dire que l’univers de jeu s’intéresse à eux. Ça ne veut pas dire que chaque personnage doit être également important dans l’univers de jeu, ils doivent simplement être d’égale importance pour vous, le MJ et donc pour la partie.

Dans une certaine partie de [la campagne] West Marches (2) (la session #53, si vous voulez tout savoir) un personnage avait défié en duel magique le sorcier hors-la-loi Armuth le Tordu, pendant qu’un autre personnage moins puissant se ruait sous un chariot pour se cacher des autres malfrats.

La réaction normale serait “Ah le premier personnage fait un truc cool, intéressons-nous à ça – l’autre personnage se cache en dehors de la scène, alors ignorons-le.” Oh non mon ami. Je suis à fond pour les affrontements de pouvoirs magiques, mais je suis aussi à fond pour le personnage qui se cache sous le chariot. Que pense ce personnage ? Est-ce effrayant ? Est ce qu’il se cache derrière une roue du chariot? Et quand l’un des bandits crasseux s’avance lourdement juste derrière le personnage qui se cache, c’est dramatique et intéressant pour moi et je veux savoir comment ça se finit, alors je le joue comme si c’était intéressant et non insignifiant.

Notez la contradiction évidente : le personnage qui se cache n’a aucun impact sur la situation. C’est le magicien qui explose tout le monde et qui déterminera l’issue du combat. Mais parce que je m’intéresse aux personnages plus qu’à qui gagne, je veux savoir comment chaque personnage réagit à la situation. Je veux tout savoir de l’expérience subjective des personnages parce que c’est ce qui est au cœur du jeu. Des observateurs attentifs vont aussi noter que là est le secret pour maîtriser des parties avec des personnages aux niveaux de puissance variés.

Y a-t-il un personnage-joueur dans votre partie qui ne vous intéresse tout simplement pas, ou qui vous indiffère ? Il y a un problème. Même un intérêt trivial à savoir si ce personnage va vivre ou mourir est un début. Posez des questions jusqu’à ce que vous obteniez des réponses intéressantes. Bousculez, n’ignorez pas.

Sélection de commentaires

Commentaire de bignose

Je lisais Burning Empires [jeu de rôle (grog) utilisant le système Burning Wheel (grog) (NdT)] avec beaucoup d’intérêt. Un des mécanismes centraux est le découpage formel d’une séance de jeu en scènes : à chaque étape de l’histoire (appelée une “manœuvre”), les personnages-joueurs reçoivent chacun un lot de trois scènes de différents types (une “d’ambiance”, une “mise en place” et une soit “conflit” soit “transition”). Chacun des ces différents types de scène a un effet mécanique dans la partie et les joueurs doivent toutes les utiliser pour obtenir ce qu’ils veulent pour leurs personnages. Les personnages majeurs du MJ reçoivent aussi leur part de scènes, en général en moins grand nombre que celle des PJ.

Cette “économie [narrative] des scènes”, nous rapportent ceux qui jouent à ce jeu, conduit à un jeu très intense – les joueurs veulent toujours faire plus que ce que leur “budget de scènes” leur permet, donc ils doivent décider tout de suite de ce qui est vraiment important – et cela assure également que les personnages de chacun aient une chance égale d’être sous les feux des projecteurs.

Article original : Be Interested

(1) NdT : Cette technique est-celle du Monologue de personnage (ptgptb) – du même auteur. Le joueur dit tout haut les pensées qui traversent la tête de son perso, et les autres joueurs se taisent et écoutent. [Retour]

(2) NdT : West Marches est un style de jeu créé par l’auteur, où ce sont les joueurs qui sont en charge de l’organisation des parties et décident de la suite de leurs aventures sans que le MJ ne leur fournisse de missions ou ne les envoie dans une direction ou une autre. [Retour]

Note: 
Aucun vote pour le moment
Catégorie: 
Auteur: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 
Share

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.