Improviser avec un mashup

NdT : un mashup est un contenu qui provient de la combinaison de plusieurs sources

Vous devez parfois improviser, mais le secret de l’improvisation est d'avoir sous la main une série de stratégies et de formules que vous pouvez suivre quand vous en avez besoin. Voici une astuce que j’utilise lorsqu’une intrigue ne retient pas l’attention de mes joueurs, ou si on me demande de mener une partie à la dernière minute. Cette astuce vient de ma femme qui suit l’émission de télévision The Glee Project (wiki) et ses numéros musicaux préférés sont justement des mashups (wiki) où deux chansons sont mixées pour en faire une troisième chanson hybride.

Si on peut fusionner deux chansons, pourquoi ne pas faire la même chose avec deux histoires, voire plus ?

Des récits simples, pas des sagas complexes

La première règle pour créer un mashup d’histoires au dernier moment est de ne pas travailler à partir de sources complexes. Des comptines enfantines, des mythes anciens ou des histoires basées sur de simples prémisses constituent de bons supports. En revanche, quelque chose comme Le Trône de Fer (wiki) n’est pas un bon choix pour en faire un mashup car il y a trop de personnages, trop de sous-intrigues et trop de retournements de situation.

Si vous ne pouvez pas clairement identifier le héros et l’enjeu, n’utilisez pas une histoire pour votre mashup. Ne vous inquiétez pas si le récit est trop simple, car l’assemblage des histoires résoudra ce problème de lui-même.

Mon dernier mashup provenait de trois sources :

Identifiez les éléments-clés

Maintenant que vous avez choisi des histoires simples (simples par le nombre d’éléments dramatiques), notez les éléments-clés de chaque histoire. Voici ce que j’ai obtenu avec les trois histoires de mon exemple :

  • Une créature monstrueuse chassée par un fou monomaniaque
  • Une personne naïve ouvre une boîte contenant le mal sous toutes ses formes
  • Un voleur vole un bien précieux et est puni.

Remarquez que je ne suis pas rentré dans le détail pour chaque description. C’est pour ne pas mettre un frein à mon imagination. Si je note le mot “baleine” dans ma description de Moby Dick, j’aurai de suite à l’esprit une aventure nautique. Il vaut mieux déstructurer les histoires avec les termes les plus génériques possibles.

Reliez ou remplacez les éléments-clés

Recherchez les thèmes communs dans les descriptions que vous avez notées. Si chaque histoire a des éléments de même type en commun, rassemblez tous ces éléments pour en faire un nouvel élément à part entière.

Chacune des trois descriptions prises comme exemple a en commun un personnage humain : le fou monomaniaque, la personne naïve et le voleur. Pourquoi ne pas fusionner ces trois éléments de même type en une seule et même personne ? On peut aussi faire de même avec la créature monstrueuse et le mal sous toutes ses formes.

Une autre astuce consiste à remplacer un élément-clé de l’une des descriptions par un élément-clé d’une autre description. Dans ce cas précis, j’ai remplacé le bien précieux par la boîte.

Le résultat final consiste en une histoire où un voleur naïf vole une boîte sans savoir qu’elle contient une monstrueuse créature du mal. Cette créature peut prendre n’importe quelle forme maléfique, et quand le voleur ouvre la boîte, la créature s’échappe. Comme punition de son crime, le voleur doit pourchasser la créature et la détruire, mais sa santé mentale se détériore au fil de sa quête.

Étoffez l’histoire

Vous avez votre intrigue de base, vous n’avez plus qu’à ajouter des détails qui soient pertinents par rapport à votre système de jeu et votre univers. Le passé des personnages-joueurs vous apporte également des informations, et de plus vous pouvez exploiter les sources originales (celles dont sont tirées vos idées) si vous êtes bloqué à un moment donné.

Supposons par exemple qu'on veuille que cette nouvelle histoire se passe dans un univers steampunk. L'histoire pourrait être la suivante : il y a des milliers d'années, durant l’Antiquité, un voleur profana un sarcophage dans une pyramide égyptienne. Quand il l’ouvrit, le corps momifié d’un pharaon maléfique prit la forme d’un vautour et s’envola. Le dieu-soleil Râ condamna alors le voleur à pourchasser et détruire cette infâme créature, ne lui accordant le repos qu’une fois sa quête accomplie. À l'époque victorienne, le voleur est toujours en vie mais la folie s’est emparée de son âme. À présent, seule compte sa quête.

Vous menez une partie différente dans un univers différent ? Adaptez le scénario en conséquence !

Eh bien, improvisez maintenant !

Commencez l’aventure au milieu de votre nouvelle histoire. Peut-être les PJ se retrouveront-ils face à la momie du mashup à thème steampunk. Ils veulent des réponses, et quand le voleur monomaniaque rôde dans les parages en posant des questions, vous avez une accroche potentielle sous la main, en lui faisant demander l’aide des PJ.

Donnez le meilleur en faisant prendre à la momie n’importe quelle forme malfaisante comme des crocodiles sauvages ou des hyènes assoiffées de sang. Pendant ce temps, les PJ devraient se rendre compte que la momie n’est pas la seule menace, car le voleur devient de plus en plus exigeant et imprudent. Exploitez tout ce que vous pouvez du potentiel de ce mashup.

De la pratique, de la pratique et de la pratique

La meilleure manière pour un MJ de se préparer à invoquer ce type d’improvisation magique quand il en a le plus besoin, est de pratiquer quand il n’en a pas du tout besoin. Commencez à réfléchir à des histoires dès maintenant, et à comment on peut les exploiter. Prenez le temps d’écrire ces éléments-clés. Cherchez comment les fusionner et remplacer ces éléments-clés entre eux, puis étoffez l’ensemble pour l’adapter à votre JdR préféré.

Si vous suivez ces étapes et pratiquez ces astuces quand vous avez quelques minutes au cours d’une journée, vous serez prêt quand il le faudra. Avec cette pratique, vous pourrez même créer quelques idées qui seront prêtes à l’emploi quand vous vous trouverez sous pression. N’ayez pas peur de “gâcher” une bonne idée ou un bon concept. Vous pouvez toujours vous servir des éléments créés pendant vos “séances de mashup” quand vous préparez la partie en conditions normales [c.à.d. quand vous avez le temps de préparer].

Pourquoi ne pas essayer maintenant ?

Créez un mashup dans les commentaires ci-dessous à partir de deux ou trois histoires simples, et notez le temps que cela vous a pris. Laissez un commentaire avec les résultats et dites-moi ce que vous avez pensé du procédé. Comme toujours, n’hésitez pas à partager vos propres expériences d’improvisation en tant que MJ.

Sélection de commentaires

griffon8

J’ai demandé à ma femme de me citer trois contes ou mythes. Elle m’a donné “Jack et le Haricot magique”, Mary Had a Little Lamb (wiki) et le mythe d’Icare.

  • Jack et le Haricot magique : par des moyens extraordinaires, une personne ordinaire affronte un monstre.
  • Mary Had a Little Lamb : un amour réciproque fait que l’un suit l’autre partout.
  • Icare : ne pas suivre les instructions fait échouer quelque chose de manière catastrophique.

Je suis un habitué des univers de fantasy, c’est donc cet univers que j’ai choisi.

Quelqu’un est capturé par une créature d’un autre monde, un monde fait de rêves. Son ou sa moitié reçoit des messages par l’intermédiaire de rêves et peut suivre sa trace, mais a besoin d’aide. L’enchantement dont il/elle a besoin pour aller dans ce monde ne sera que de courte durée, et s’y attarder emprisonnera n’importe quelle personne dans le monde des rêves, à jamais.

Du résumé des histoires au développement de l’intrigue, moins de 10 minutes.

J’aime beaucoup ce concept. Je pense que dorénavant je vais y avoir recours. Même les tableaux qui proposent différentes intrigues pourraient sûrement être combinés de la même manière pour créer une histoire plus intéressante que la simple “escorte de caravane”.

Inumo

Début : 17:25

Histoires :

Concepts sous-jacents :

  • Des personnes maladroites s’essaient à une tâche simple mais échouent lamentablement.
  • Une situation désespérée, d’où un très faible pourcentage de protagonistes survit.
  • Découvrir une situation, puis se servir de son expérience passée à son avantage pour se sortir de cette situation par la suite.

Univers : Steampunk

Intrigue : Un scientifique omet de surveiller ce qu’il fait dans son laboratoire et libère dans l’atmosphère des substances chimiques dangereuses, qui rendent instantanément les gens cannibales. Ceux-ci exsudent aussi ces substances chimiques et se regroupent en meute. Le seul espoir de leur échapper est de passer par certains sas qui entourent le centre de recherche. Les joueurs passent à travers l’épidémie une fois en essayant de s’échapper, puis à deux autres reprises pour tenter de sauver le plus de personnes possible.

Fin : 17:33

Temps passé : 8 minutes

Damocles

  • John Carter (wiki) : quelqu’un se retrouve loin de chez lui et doit composer avec une nouvelle culture et un nouveau mode de vie.
  • Le mythe de l’épée de Damoclès : quelqu’un demande quelque chose, mais il s’avère que le prix à payer est plus important que prévu.
  • Skyrim : un mal ancien est réapparu et un élu doit faire en sorte de l’éradiquer.

Les personnages des joueurs sont brusquement transportés dans un royaume situé dans la jungle profonde, où un jeune roi a demandé aux oracles de faire venir des héros pour éradiquer un mal qui tue ses sujets dans une ancienne cité.

(Cela m’a pris cinq minutes. Je me suis inspiré de tout ce qu’il y avait autour de moi. En l’occurrence, le livre que je lis en ce moment – John Carter –, mon pseudo usuel “Damoclès” et le jeu qui était dans ma Xbox – Skyrim).

lithiumfiend

Tout le monde devrait garder à l’esprit que les inspirations ne doivent pas nécessairement provenir de la littérature. Prenez par exemple mon idée :

  1. Le vice mène des hommes à leur perte.
  2. Quelque chose se nourrit de la force vitale de l’homme.
  3. L’incapacité de fuir ce qui paraît être un paradis mais qui finit par être un enfer.

Univers de fantasy

Les personnages doivent s’abriter dans un établissement à cause d’une tempête ou d’une attaque. Il s’avère que cet établissement a la mauvaise réputation de satisfaire de grands appétits. À l’insu des PJ, certains des résidents sont de nature magique et se nourrissent de pauvres mortels. Ils ont aussi le don de : soit les convaincre de rester, soit les tromper d’une manière ou d’une autre et leur faire croire qu’ils partent.

Miri Daisuke ManyNamed

Mais une chanson n’est-elle pas une histoire ? (…)

Début : 14:43

Chansons :

  • Un homme trompe sa bien-aimée en espérant qu’elle ne le découvrira pas. Elle le découvre et le quitte malgré ses demandes de pardon.
  • Un homme immortel et non-violent combat pour la paix et a besoin d’être aimé pour poursuivre sa lutte.
  • Une personne se bat pour sauver quelqu’un d’autre, mais elle est vouée à l’échec.

Pour le mashup : Dans sa jeunesse, un homme (que nous appellerons… Allen), tombant sous le charme d’une autre femme, trompa sa bien-aimée. Mais au lieu de reconnaître sa faute, il la lui cacha. Elle le découvrit et une puissante sorcière de sang féerique le maudit et le condamna à vivre jusqu’à ce qu’il expie sa faute, tenu d'être au service de tout couple fidèle qui le demande. Il cherche constamment à reconquérir le cœur de sa bien-aimée par ses bonnes actions, mais elle ignore toujours sa souffrance.

Fin : 14:52

Temps passé : 9 minutes

Je me suis bien amusé avec ce concept. Je ne sais pas ce que ça donnerait comme intrigue de scénario mais le protagoniste semble être un PNJ intéressant en tout cas. Ou peut-être une intrigue secondaire à défaut d’une intrigue principale… Je sais pas trop ! [Ou bien le MJ envoie des séducteurs/trices sur les PJ, et ce sont eux qui risquent d’être maudits (NdT)]

Article original : Story Mashups for Improvising

Note: 
Moyenne : 9.2 (5 votes)
Catégorie: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 

Pour aller plus loin avec PTGPTB

Le giannirateur : un générateur d'histoires à partir du mélange de mots-clés tirés de votre bibliothèque/ludothèque...

Share

Ajouter un commentaire

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.