Piégés dans l'Académie Jedi

Coup de gueule d'Al Bruno n°13

AVERTISSEMENT : Ce qui suit peut offenser les fans de Star Wars, les critiques de George Lucas et tous ceux qui pensent que Greedo a tiré le premier.

    Les seize années entre Star Wars Episode VI et Star Wars Episode I furent une époque plus simple, plus innocente, surtout dans le monde du JdR. Dave le Psycho avait déménagé dans un petit studio modeste au coin de la Rue des Putes et de l’Avenue des Dealers, ou, en tout cas, il semblait que c’était leur noms.

    Il avait invité tout le monde pour cette partie, son scénario de Star Wars situé avant la chute de la République, où nous jouions tous des étudiants de l'Académie Jedi. Il y avait Wes la Fouine, Grobert Smith, P’tit Pervers et sa chérie Asenath. Seul El Disgusto était absent pour cause de blessure.

    • Vendredi 18:00

    Moi : “Son chien a mordu son... Quoi ?!”

    Wes la fouine : “Le bout de son pénis.”

    Moi : “Mais comment... Pourquoi ?”

    Grobert Smith : “Est-ce que nous voulons vraiment le savoir ? Vraiment ?”

    Dave le psycho : “Hey, ce sont des photos de la Gen Con ?”

    P’tit Pervers : “Ouais. Jette un œil, qu’est-ce qu’il y avait comme hôtesses d’accueil cette année !”

    Asenath : “C'est pas faux.”

    Moi : “Allez montre.”

    Wes la fouine : “C'est vrai, ces rumeurs sur la seconde édition de Donjons et Dragons ?”

    Asenath : “Oui, c’est vrai !”

    Dave le psycho : “Pourquoi ? Pourquoi souilleraient-ils une telle incarnation de la perfection ?”

    Grobert Smith : “Tant que je pourrais jouer un Anti-Paladin ou un Assassin, je continuerai d'accueillir chaque expérience rôliste avec une sensation amoindrie de lassitude.”

    Moi : “Très bonnes photos Asenath, mais celle-là est un peu floue. On dirait presque que tu... que tu... par le fantôme du grand Hastur !

    Wes la fouine : “C'est... C'est... Est-elle en train de... ?”

    Grobert Smith : “Lui polir la baguette magique ?”

    Dave le psycho : “Lui embrasser le Mynock ?”

    Wes la fouine : “ Éprouver sa Santé Mentale ?”

    Moi : “Mais c'est quoi, cette histoire ?”

    Asenath : “Désolé, je ne sais pas comment elles sont arrivées là. Ces photos sont de notre collection privée.

    P’tit Pervers : “Mais elles ont été prises à la Gen Con !”

    Moi : “Ouais, bon, vous deux devriez les garder pour vous.”

    Asenath : “Désolé de vous avoir choqué... Mais voilà une photo dont je suis particulièrement fière...”

    Moi : “Oh mes yeux !!!

    P’tit Pervers : “Oh allez, on est tous adultes.”

    Dave le psycho : “Attends une seconde. Si elle est là... et lui là... Qui prend la photo ?”

    Asenath : “Ben, en fait, on a fini par avoir une espèce de plan à trois avec quelqu'un qui bosse chez White Wolf.”

    Grobert Smith : “Aurais-je mal entendu ? As-tu, par je-ne-sais-quel sombre miracle, trouvé le moyen de figer ta chair autour de la chair d'un des génies des ténèbres qui enfantèrent le merveilleux jeu de rôles connu sous le nom de Vampire la Mascarade ?”

    P’tit Pervers : “Ben, il a dit qu'il bossait chez White Wolf.”

    Asenath : “Il était habillé presque tout en noir.”

    Dave le psycho : “ Peu importe qui il était, là il n'était pas un très bon photographe.”

    Moi : “Hey, peut-être qu'on pourrait commencer la partie avant que je finisse par voir l'organe génital de quelqu'un d'autre.”

    Grobert Smith : “Je souhaiterais simplement pouvoir revoir le mien un jour. Malheureusement, la Tarte aux Fruits est une maîtresse exigeante.”

    Dave le psycho : “Ok, commençons à créer les personnages. Souvenez-vous que cette partie vous permettra de retracer la progression de votre jeune apprenti jedi. Rappelez-vous que c'est l’Académie Jedi pré-Star Wars, pré-cette couille molle de Dark Vador.”

    Wes la fouine : “Dark Vador est une couille molle ?”

    Dave le psycho : “Si Dark Vador était réellement un Seigneur Sith, il aurait tué son fils et l'Empereur. Et il aurait tout récupéré pour sa gueule.”

    Grobert Smith : “Une victoire à la Pyrrhus au mieux. Quid des forces commandées par Leia et Han Solo ?”

    Dave le psycho : “Tout ce que Vador aurait eu à faire aurait été de balancer du napalm sur Endor et ensuite capturer Leia. Alors il aurait pu l'épouser.”

    Moi : “C'est sa fille.”

    Dave le psycho : “Oui et, de cette manière, le pouvoir de la Force et leur lignée seraient restés purs.”

    Asenath : “Ça se tient.”

    Mais, c’était couru d’avance que la fille au bras de bébé allait être d’accord.

    Donc, nous avons créé nos personnages. Chacun de nous jouait une jeune recrue toute fraîche. On s'est tous retrouvés à l'académie Jedi, en rang et attendant Maître Yoda.

     

    • Vendredi 19:00

    Dave le psycho : “Un silence s'abat sur la salle alors que Maître Yoda entre. La petite créature se racle la gorge avant de commencer à parler.

    Wes la fouine : “Woah.”

    Moi : “Je suis impressionné.”

    P’tit Pervers : “Ça pourrait être la meilleure partie que j'ai jamais jouée.(1)

    Dave le psycho : “Maître Yoda vous toise de haut en bas puis, il commence à parler. “Je suis le maître Jedi Yoda, votre instructeur jedi. À partir de maintenant, vous ne parlerez que si l'on vous adresse la parole, et les premiers et derniers mots sortant de vos vide-ordures crasseux seront « Maître » ! Compris, les asticots spatiaux ?”

    Tous : “Maître, oui Maître !”

    Dave le psycho : “Shazbot ! Je t'entends pas ! Donne donc de la voix pour prouver que tu en as !”

    Asenath : “Euh...”

    Tous les autres : “Maître, oui Maître !”

     

    Dave le psycho : “Si, vous, bande de petits salopards non-Jedi, ressortez vivants de ma planète, si vous survivez à mon entraînement... Vous deviendrez une arme, vous deviendrez un prêtre de la mort, amoureux de la sérénité, implorant la guerre. En attendant ce moment-là, vous êtes du vomi ! Vous êtes la plus basse forme de vie de cette galaxie. Vous n'êtes même pas des êtres conscients. Vous n'êtes que du branlomane végétatif, des paquets de merde d'amphibiens, de la chiasse ! Je le sais car je suis amphibien ! Parce que je suis une peau de vache, vous allez me détester. Mais les Jedis ne connaissent pas la haine, je dois donc vous marteler la sérénité du côté lumineux de la force pour vous la foutre dans votre fion. C'est clair, bande d'asticots spatiaux ? »

    Tout le monde : “Maître, oui Maître !”

    Dave le psycho : “Yoda marche vers le personnage de Grobert. À quoi il ressemble ?”

    Grobert Smith : “Mon personnage ressemble à un albinos aux cheveux longs comme les peintures de Michael Whelan. Il s'appelle Fauntleroy Jones...Et oui putaing cong.”

    Dave le psycho : “Espèce de chatte de bantha ! À partir de maintenant tu t'appelleras apprenti branleur ! Tu vas aimer ce nom.”

    Grobert Smith : “Ça n’a pas vraimeng la résonnance que je souhaitais...putaing cong.”

    P’tit Pervers : “Pourquoi l'accent du Sud ?”

    Grobert Smith : “Mon personnage vient de la moitié sud de la galaxie.”

    Dave le psycho : “Fermez. Vos. Sales .Gueules !

    Moi : “T'es sûr que Yoda agirait ainsi ?”

    Dave le psycho : “Maître Yoda utilise la Force pour étrangler ton personnage jusqu'à que celui-ci s’évanouisse.”

     

    • Vendredi 20:00

    Le MJ chevronné qu'était Dave le psycho prit un moment pour donner à chaque joueur le temps de présenter son personnage avant de les briser en mille morceaux. Wes la Fouine jouait Adric, un jeune garçon avec des capacités extraordinaires en mathématiques, P’tit Pervers et Asenath jouaient des cousines incestueuses. Dave le psycho nous entraîna petit à petit dans sa vision de l'entraînement Jedi.

     

    Moi : “Donc c'est comme un lanceur de balles automatique...”

    Dave le psycho : “Sauf qu'il envoie des poids.”

    Wes la fouine : “Donc j'ai les yeux bandés et on est en train de me balancer 10 boules métalliques de 5 kilos ?”

    Dave le psycho : “Si la Force est puissante en toi, tu survivras. Jette les dés.”

    Moi : “Après avoir rendu visite au personnage de Wes à l'infirmerie, je rentre discrètement dans la caserne avant l'extinction des feux.”

    Asenath : “Après l'extinction des feux et une fois sous les draps, ma cousine et moi utilisons la Force pour nous masser les parties génitales l’une de l’autre, jusqu'à l'orgasme.”

    Moi : “Je... Euh...”

    Wes la fouine : “Les Jedi peuvent faire ça ? Pas étonnant qu'ils soient si tranquilles.”

    Dave le psycho : “Fermez vos sales trous de l'espace !

     

    • Vendredi 23:00

     

    Dave le psycho : “Ceci est mon sabre. Cette lame...(2)

     

    • Vendredi 23:59

     

    Dave le psycho : “Vous grimpez dans vos chasseurs Y-Wing et vous vous préparez pour votre première mission d'entraînement. Vos vaisseaux sont stationnés sur la face nocturne de la planète.”

    Wes la fouine : “Je suis tout simplement heureux que mon personnage soit sorti de l'infirmerie. Je n'étais vraiment pas sûr de savoir comment jouer les lavements du côlon en roleplay.

    Grobert Smith : “Qui le saurait ?”

    Dave le psycho : “Ok, Wes, ton personnage est le premier. Fais un jet de pilotage pour survoler le côté nocturne de la planète.

    (jets de dés)

    Wes la fouine : “Yes !”

    Dave le psycho : “Excellent ! Maintenant, la partie « tir réel » de l'exercice.”

    Wes la fouine : “Quoi ?”

     

    • Samedi 00:30

     

    P’tit Pervers : “On s'est tous cotisés pour offrir cette corbeille de fruit à ton personnage, Wes.”

    Wes la fouine : “Woah. Mais… Pas de bras, pas de fruits.”

     

    • Samedi 01:30

     

    Grobert Smith : “Je provoque l'apprenti Malefoy en duel ! J'en ai marre de ses conneries...putaing cong.”

    P’tit Pervers : “Petit morveux plein aux as ! Comment a-t’ il osé saboter notre char de la Gay Pride Mandalorienne !”

    Asenath : “Fais attention, Malefoy est très fort.”

    Moi : “Écoutez, c’était symp... Écoutez... Il est tard et je dois travailler demain.

    Dave le psycho : “Je pensais que tu étais là pour jouer à un jeu de rôles, pas pour te casser à la moindre petite fatigue.”

    Moi : “J'ai des obligations professionnelles.”

    Dave le psycho : “Et pour tes obligations envers la Force ?”

    Moi : “Ok, je reste une heure de plus. Au moins jusqu'à la fin du duel.”

     

    • Samedi 2:30

     

    Wes la fouine : “C'est sympa de la part de Maître Yoda de nous laisser partager la même chambre d'hôpital.”

    Grobert Smith : “C'étaient, sans l'ombre d'un doute, les pires jets de dés de ma vie.”

    P’tit Pervers : “Je vole des gants en latex et des digues dentaires pour plus tard.”

    Asenath : “Toujours aussi romantique.”

    Moi : “Ok, je me casse.”

    Wes la fouine : “Ça me semble être un bon moment pour s'arrêter.”

    Dave le psycho : “Mais l'histoire n'est pas terminée.”

    Moi : “Mais les deux-tiers des personnages sont à l'infirmerie.”

    Dave le psycho : “Il y a encore d'autres aventures à découvrir.”

    Moi : “Allez, on boucle ça et fissa !”

    Dave le psycho : “Ok, juste une minute. Il reste quelques scènes à faire, d'accord ? S'il vous plaît ?”

    Wes : “Oh d'accord.”

    Dave le psycho : “Ok, j’ai besoin d’un dernier truc.”

     

    Dave le psycho s'éclipsa dans sa chambre. Wes et moi commençâmes à ranger nos affaires pour partir. Grobert entreprit de se mettre sur ses pieds. P’tit Pervers et Asenath discutaient des endroits possibles où ils pourraient profiter de la banquette arrière de leur voiture. Tout le monde se tut lorsque Dave le psycho sortit de sa chambre en tenant un fusil à canon scié.

    Moi : “Euh... C'est quoi ça ?”

    Dave le psycho : “J'aime faire mes jets de dés importants en les faisant sortir du canon.”

    Wes la fouine : “Il est chargé ?”

    Dave le psycho : “Probablement.”

    Grobert Smith : “Je ne suis pas très à l'aise avec l’idée d’avoir des armes à une table de JdR.”

    Dave le psycho : “Je suis désolé. C'est juste que le JdR est la seule chose qui m'importe dans la vie maintenant. Et quand je ne peux pas jouer, c'est comme si mon âme était noyée dans un sombre miasme où le bien et le mal n’ont plus d’importance."

    Wes la fouine : “Tu sais, on pourrait rester plus longtemps.”

    Moi : “Ouais, pourquoi s'arrêter maintenant ?”

    P’tit Pervers : “C'est un peu flippant.”

    Asenath : “Oh oui, ça m'excite.”

    P’tit Pervers : “Espèce de petite salope.”

    Asenath : “Étalon sur pattes !”

    Moi : “Mais qu'est-ce qui ne va pas chez vous, tous les deux ?”

     

    • Samedi 3:30

     

    Asenath : “Écoute, quelqu'un a volé le sabre laser de mon personnage. Personne ne sort tant que je n'ai pas retrouvé le coupable !”

    Wes la fouine : “Je pense que c'est le gardien qui a fait le coup.”

    Moi : “Pourquoi ?”

    Wes la fouine: “À chaque fois qu'il apparaît, Dave le psycho joue la Marche Impériale sur son clavier Casio.”

     

    • Samedi 5:00

     

    Grobert Smith : “On peut apprivoiser le putois ! En faire la mascotte de la caserne ! Je vais l'appeler Hawkmoon !

    Wes la fouine : “Mais si Maître Yoda l’apprend? On va avoir des gros problèmes.”

    Grobert Smith : “Tout ira bien tant qu'on ne fait pas trop de bruits.”

    Dave le psycho : “Maître Yoda se précipite dans la chambre. “ Que sont toutes ces messes basses de conspirateur ?”

     

    • Samedi 5:15

     

    P’tit Pervers : “Vous savez, je suis pratiquement sûr que nous pendre par les pouces devrait rapporter un point de Côté Obscur à Maître Yoda. »

    Dave le psycho : “Fermez vos sales trous de l'espace !”

     

    • Samedi 6:30

     

    Moi : “Ok. Très bien. Je vais aider les autres à saboter le vaisseau de l'Apprenti Malefoy."

    Wes la fouine : “Tu penses que ça fait partie de l’intrigue?”

     

    • Samedi 7:15

     

    Dave le psycho : “Maître Yoda dit : 'Vous êtes maintenant prêts pour le parcours difficile de pilotage de chasseurs spatiaux !'”

    Wes la fouine : “Je me cache en queue de peloton et j'espère qu'il ne me voit pas.”

    Moi : “Ok, je passe le premier.”

    Dave le psycho : Tu vas finir ce parcours, asticot de l'espace !

    Moi : “Oui Maître oui. Je ferai de mon mieux.”

    Dave le psycho : “'Tu vas finir ce parcours! Tu n’as pas le choix !' Puis Yoda sort un blaster et te tire dans le fémur. Il te reste 5 tours avant de te vider de ton sang.”

     

    • Samedi 10:00

     

    Moi : “Bon, je suis en retard pour le boulot.”

    Dave le psycho : “On s'en fiche. Vos personnages ont tous déserté pour aller dans un bordel spatial !”

    P’tit Pervers : “Enfin du jeu de rôle qui me parle !”

    Wes la fouine : “Le personnage de Grobert et moi avons partagé une pute de l’espace.'”

    Grobert Smith : “Oui et souviens-toi de qui a tiré le premier mon gars.”(3)

     

    • Samedi 14:00

     

    Moi : “Pendant que tout le monde est là-haut au Bordel de l’Espace en gravité-zéro, je m'enferme dans mon casier et je m'explose le cerveau.

    Dave le psycho : “Ok, lance les dés.”

    (Jets de dés)

    Moi : “Comment j'ai fait pour le rater ?”

    Dave le psycho : “Pourquoi essaies-tu de gâcher la partie de tous les autres ?”

    Moi : “Écoute, peut-être que tu t'amuses, mais ça, c'est pas Star Wars !”

    Wes la fouine : “Al Bruno ! Il est armé ! Ne provoque jamais un MJ armé !”

    Dave le psycho : “Que veux-tu dire exactement ?”

    Moi : “Écoute, les complots de dessins animés, les mauvais accents et les adolescents pervers jouant les durs à cuire. Ce n'est pas du Star Wars. Je me casse.”

    Dave le psycho : “Grrrrrrrrrrrr !”

    Wes la fouine : “Écoute, mon personnage est coincé dans les WC et il n’y a plus de papier. Peut-il utiliser la Force pour attraper un rouleau dans le placard ?”

    Dave le psycho : “Hein ? Ah pas mal ! Enfin, tu agis en Jedi !”

     

    La légende raconte que la partie dura 3 jours, jusqu'à qu'il ne reste que Grobert Smith. Je n'ai plus jamais joué avec Dave le psycho ; il sortit lentement de mon cercle d'amis, perdu dans une spirale autodestructrice de folie, de dégoût de lui-même et de produits Games Workshop.

     

    Article original : Trapped in Jedi Academy

     

     

    NdT :

    (1)NdT : retrouvez des conseils pour jouer avec des « stars » en PNJ sans être ridicules à côté d’eux dans Jouer avec les personnages emblématiques [Retour]

    (2)​ NdT : les hurlements de Yoda sont des citations de Full Metal Jacket (ptgptb) [Retour]

    (3) NdT :allusion à un débat starwarsien, qui consiste à savoir si Han Solo tire sur Greedo en état de légitime défense ou pas, Lucas ayant modifié la scène pour la rendre politiquement correcte entre deux versions de Star Wars. [Retour]

     

    Note: 
    Moyenne : 8.3 (6 votes)
    Catégorie: 
    Auteur: 
    Traducteur: 
    Share

    Ajouter un commentaire

    Mention légale importante

    Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.