Les meilleurs articles du site

Pour nos 15 ans, et pour orienter les nouveaux venus parmi nos quelques 400 articles, quelques traducteurs ont établi le classement des meilleurs articles du site. Les voici :

3 mentions

 

Le Système est important

Bibi : Ce truc là dépasse de loin la sphère du jeu de rôle, c'est un pilier du game design. Tout le monde devrait savoir ça. Un jour, quand j'aurai le courage, j'essaierai de l'expliquer à ma mère.

Elendil : un article qui permet d’y voir bien plus clair sur la façon de faire une bonne cuisine rôlistique, avec le bon dosage.

Esthane : parce que c'est important ^^. Plus sérieusement tout joueur devrait avoir lu cet article pour mieux critiquer, comprendre ou même tout simplement jouer.

 

2 mentions

Le Manuel de Wolfgang pour escroquer les autres persos

Benoit Huot : Ce texte est hors catégorie. Il est tellement bon qu'il ne peut pas faire partie d'un top 5. Il est le parangon, le summum, l'apogée, le pinacle... Pas de théorie, de réflexion, de conseils. Juste des anecdotes de joueur. Mais des anecdotes tellement drôles qu'on ne peut s'empêcher d'envoyer le lien à tous ses contacts vaguement rôlistes (car oui, cet article ne s'adresse pas qu'aux rôlistes), de s'esclaffer dans son coin en relisant les anecdotes et de vivre les situations plutôt que simplement les imaginer. Sans nul doute l'article qui aura initié le concept de l'ebook Dirty PJ tant il en est la quintessence.

Aigri-Man : Parce que c'est hilarant. Parce que chaque rôliste doit avoir des souvenirs de ce type. Parce que c'est tout à fait le genre d'anecdotes qui rend le jeu de rôle cool. Parce que c'est en se rappelant de ces histoires des années plus tard qu'on se dit que le jeu de rôle est vraiment un loisir formidable!

"Le Manuel..." a été adapté sous forme de dialogues, pour une lecture publique lors de vos conventions, voire une mini-pièce de théâtre ! Le Manuel de Wolfgang 

Systèmes de défense

Rappar : un témoignage, pour expliquer à l’encontre de ce que l’on croit, que le jeu de rôle peut faire sauver du suicide, justement parce qu’il permet de s’évader de la réalité.

Elendil : un témoignage émouvant qui confirme que le JdR permet de s’évader d’une dure réalité tout en conservant un fort lien social et ludique où il y a aussi des règles à respecter (pour s’évader avec le JdR il n’y a pas un prix fort à payer comme par exemple avec l’addiction à la drogue, l’alcool ou aux jeux en ligne^^)

 

1 mention

Une Histoire du jeu de rôle – première partie : un petit pas pour un wargamer…

Elendil : une série d’articles qui permettent de savoir où aller dans le JdR parce qu’elle nous raconte d’où l’on vient.

10 raisons qui font que les jeux de rôles ont une influence positive sur les enfants et sur les adultes

Bibi : Parce que j'y crois à fond, et qu'une bonne partie de ces raisons ont effectivement contribué à construire le Bibi que je suis aujourd'hui. Y a pas si longtemps je rêvais encore de monter ma boite de formation à la prise de parole/décision par le jeu de rôle ^^

L’absence de mixité chez les rôlistes

Elendil : une étude très sérieuse avec chiffres à l’appui pour mieux en cerner les raison et faire tomber des idées fausses.

Braunstein - les Racines du JdR

Esthane : je ne suis pas objectif car c'est mon premier article traduit. On oublie pas sa première fois. Il reste que j'avais l'impression de découvrir les origines de notre loisir. Comme si je lisais les premières secondes du big bang rôliste

Cat Rambo m'a appris D&D

Aigri-Man : Parce qu'il est la preuve que tous les rôlistes ne sont pas des sociopathes. Parce qu'il évoque élégamment des comportements qui ne le méritent pas. Parce que c'est le genre de message que chacun devrait avoir prononcé (ou écrit) au moins une fois dans sa vie pour une personne aimée.

Comment je suis rentré dans le JdR

Bibi : J'ai hésité entre plusieurs "souvenirs" mais celui-ci est un de ceux qui m'ont vraiment touché.

Contes tordus: Architecture prédatrice

Rappar : c’est un scénario – pouvant déboucher sur une campagne – très original. Il a des fausses fins, et le fantastique s’insinue avec violence comme dans un roman de Brussolo lorsque « Les joueurs auront l'impression que la réalité se tord comme un caramel en plein soleil. »

Le Dictionnaire Jeepform

Rappar : des techniques d’impro théâtrales, et de happening, appliquées aux GN. Ces expériences sont à la limite du jeu de rôle… et c’est pour cela qu’elles sont innovantes et inspirantes !

Deux MD face à trente enfants

Benoit Huot : J'ai une affection particulière pour ce texte: en moins de 5000 signes, cet article m'a donné la pêche, encore plus motivé à faire du jeu de rôle et donné une furieuse envie de me frotter à de jeunes rôlistes. C'est également le premier texte que j'ai traduit pour PTGPTB et qui s'est vu gratifié d'un 9.7 sur 10 par les lecteurs (malgré des craintes en amont selon lesquelles son propos ne plairait pas) C'est le genre d'article auquel on ne s'attend pas, qui vous ouvre toutes grandes les portes de l'imaginaire et qui vous fait (re)prendre conscience de pourquoi le JdR est tellement sensationnel. Un anti coup de blues rôliste, au cas où vous en auriez besoin.

Le Droit d'entrée

Rappar : un souvenir très émouvant de démarrage dans le JdR, et qui fait réfléchir au coût de notre loisir.

Les Étapes d'évolution d'un groupe de JdR

Benoit Huot : Un très long article qui envisage le groupe de JdR comme une équipe et le MJ comme un chef de projet. Ce mélange détonnant de management et de pratique rôliste fonctionne tellement bien qu'on se demande pourquoi personne n'y avait pensé avant. Le plus intéressant étant que, vu sous l'angle managérial, la plupart des problèmes d'un groupe de jeu trouvent une explication claire et pertinente. À lire absolument.

États de décomposition

Rappar : déjà, une aide de jeu pour tout JdR dans l’espace, avec des infos scientifiques qui donnent envie de se renseigner plus avant; des planètes sans PNJ, mais avec des aventures ; et au-delà, des réflexions sur les manières dont l’humanité pourrait s’autodétruire…

JdR et The Righteous Mind

Benoit Huot : Celui-ci, je me suis pris une claque quand je l'ai découvert. J'y allais à reculons, à cause d'un titre en franglais qui ne m'inspirait guère. Mais la verve de Steve Darlington ainsi que les idées exposées m'ont convaincu d'emblée. Bien avant Les étapes d'évolution d'un groupe de JdR, cet article mêlait utilement informations du monde réel et exploitation rôliste. Le genre de texte où vous faites coup double : non seulement vous avez un truc pour le JdR mais en plus, vous développez votre culture générale avec des notions particulièrement stimulantes. Typiquement le genre d'articles que j'envoie à des non-rôlistes pour expliquer le comportement des uns et des autres.

Jouer avec Débilus

Aigri-Man : Parce que même si c'est (à mon avis) totalement inexploitable à moins de VRAIMENT vouloir se fâcher avec quelqu'un, c'est drôle. Parce que je suis farouchement (et assez irrationnellement) opposé à l'optimisation et que j'aime la perspective de pourrir le plaisir de ceux qui aiment ça.

Là où l'histoire finit et où le jeu commence

Benoit Huot : Un de mes premiers contacts avec Greg Costikyan. Une pensée limpide à laquelle on peut difficilement résister, une argumentation claire qui définit les champs d'application de notion que l'on croyait établies et une conclusion juste ébouriffante. Des réflexions tellement logiques qu'on est tenté de les conserver pour les dégainer face aux narrativistes forcenés qui pourraient nous incommoder.

Le LNS et d'autres sujets de théorie rôliste

Aigri-Man : Parce que ça m'a permis de mettre des mots sur plein de choses qui me titillaient depuis que j'avais commencé le jeu de rôle. Parce que ça a un peu éclairci certains points obscurs de mon numéro 2.

Mecs et Poupées

Bibi : Une nana qui racontait ses débuts avec un groupe d'ados et ses dérives. Je ne m'explique pas pourquoi il me plait. Juste qu'à chaque fois que je le lis j'ai la larme à l’œil à la fin.

Mon histoire rôlistique et autres bizarreries

Rappar : Des souvenirs de parties de gamins à éclater de rire !

Monologue de personnage

Esthane : dans ma façon de joueur et de masteriser, c'est ce que j'attends d'un joueur top. Ça apporte tellement plus de couleur à une partie.

Quand le père Noël est à sec

Aigri-Man : Parce que bien que certains points soient discutables, cet article constitue un point de départ solide. Parce que sa lecture fait forcément réfléchir sur soi, sa pratique du jdr et celle de ceux qui nous entourent. Parce que c'est avec cet article que j'ai découvert PTGPTB!

Structure narrative et tension créative dans L’Appel de Cthulhu

Elendil : un très bon article sur un JdR bien différent de ceux à la D&D

Théorie 101

Aigri-Man : Parce que bien que certains points soient discutables, cet article constitue un point de départ solide. Parce que sa lecture fait forcément réfléchir sur soi, sa pratique du jdr et celle de ceux qui nous entourent. Parce que c'est avec cet article que j'ai découvert PTGPTB!

Note: 
10
Moyenne : 9.5 (2 votes)
Share

Ajouter un commentaire