PTGPTB a 15 ans

15 ans plus tard, nos sites sont en déshérence. L’explication : nos sites persos ne tenaient qu’à une seule personne ; PTGPTB est un collectif. Comme l’avait remarqué Proudhon, cent hommes ont érigé la colonne Vendôme en un jour, alors qu’un seul homme n’aurait pu le faire en cent jours. Les traducteurs passent, l’enthousiasme reste ; nos lecteurs deviennent traducteurs à leur tour. :)

Quels autres facteurs ont joué dans la durée de vie de PTGPTB?

 

 

Notre site occupe une niche dans le petit milieu du web rôliste : la sélection et la traduction d’articles étrangers. Il existe de nombreux sites de réflexions sur le JdR ; il y en a peu qui ne fassent (presque) que de la traduction.

- En sélectionnant des articles parmi l’océan du web rôliste anglophone, nous nous assurons d’avoir des articles d’un certain niveau de qualité.

- Notre ligne éditoriale suit le manifeste de son fondateur : “Vu la diversité et la richesse du jeu de rôle, il devait exister un endroit où rassembler des analyses intelligentes, des débats percutants et des études éclairantes – le tout saupoudré d’un peu d’humour rôliste.” Traduction : “le JdR est un concept suffisamment riche et innovant pour que l’on puisse réunir des écrits intéressantes dessus.”

- Ceux qui disent “Moi j’lis l’anglais et j’comprends tout, pas besoin de V.F.” se trompent. À moins d’avoir l’anglais comme langue maternelle, en lisant dans une langue étrangère, le lecteur perd les nuances, les détails, et surtout retient moins – parce qu’il a moins compris – qu’en ayant lu en français. Notre expérience, c’est qu’on ne perd pas à la traduction ; on y gagne ! Nous-mêmes ne percevons souvent la vraie valeur d’un article que face à la version finale !

- L’anglais étant une langue véhiculaire, des auteurs scandinaves, italiens, néerlandais, polonais, israélien… écrivent dans le Commun de notre univers pour toucher plus de monde, ce qui nous a amené à changer notre devise de “l’e-magazine de fond des rôlistes, en VF” au “meilleur du web rôliste mondial”. Comme l’a fait remarquer notre dernier venu, PTG est “le Courrier International du jeu de rôles”. C’est une ouverture sur d’autres manières de jouer… et en même temps elles sont si proches que l’on s’y reconnaît ! :)

- Les évolutions du JdR se répandent d’abord dans l’immense marché anglophone. PTG a ainsi pu se faire l’écho des tendances, voire les importer en France (hein, la modestie, où ça ?): la théorie rôliste et le Big Model ; le plus ancien article narrativiste, avant même que le terme ne soit inventé ; la narration partagée dès 2001 ; le freeform et les happenings du GN nordique – avant que le Diana Jones Award ne couronne le livre Nordic Larp.

 

PTGPTB (V.O.)

PTGPTB (V.F.)

Contenu

Des articles originaux

Des traductions

Modèle

Magazine

Blog avec bonus

Rythme de parution

Quand Steve et ses amis se disaient “Eh, il serait pas temps de faire un nouveau numéro de PTGPTB” ?

Tous les trimestres (comme nos lecteurs le savent bien ;))

Quantité parue

Un numéro ne paraissait que quand il y avait au moins 4 contributions…

Mise à jour à peu près à l’heure, qu’y ait 3 ou 18 trads !

Cadeau bonux

Non

Des e-books, des coupons rôlistes,…

Sources de production

Steve et ses amis, et énormément d’énergie pour activer leurs réseaux pour obtenir des textes.

Des articles dans tout le web anglophone, qui se remplit plus vite qu’on ne le traduit…

Bilan

(1998-2008)

(2000- )

Et cette formule gagnante, on ne l’a pas inventée exprès ! Il se trouve que le concept s’est avéré formidablement pertinent…

- Depuis 15 ans, nous avons réussi – on ne sait pas trop comment – à éviter la plaie des assoces : les “MJ” qui veulent être des dieux à la vie comme à leurs tables, ou les rebelles qui veulent tout changer… Tous nos membres sont géniaux :D (ou sont partis avant d’avoir démontré leur connerie).

- Au contraire, nos traducteurs sont bénévoles, font ça pour leur plaisir, et pour le partage de textes qui vous enrichissent intellectuellement. Tout ça, dans la bonne humeur, très créative, et en chansons. :) Certains sont devenus des amis chers. Cet été, j’ai fait 2550 km pour en rencontrer quelques-uns, et je vous assure que ce sont tous des gens formidables. À croire que PTG fait ressortir le meilleur de nous… :)

- Le succès attire le succès. C’est pourquoi nous attirons des bienfaiteurs qui nous parlent de leurs coups de cœur, et/ou offrent leurs compétences, leurs trads… Ainsi Christoph Boeckle et Matthieu Leocmac’h offrirent leurs traductions d’articles théoriques, et Florian Boeckle, proposa de relire et publier sa traduction du jeu de rôle The Shadow Of Yesterday

- Tiamate, a eu la gentillesse de créer la mascotte de l'équipe de PTGPTG : une hydre !

 

Les têtes multiples de l'hydre représentent les "têtes pensantes" du groupe, et le d12 symbolise... on ne sait pas encore quoi ;)

- Et puis il y a vous, les lecteurs… Fidèles qui commencez à nous lire quelques minutes après les mises à jour (!), qui recommandez notre site sur les forums, ou nouveaux qui décidez de rattraper le retard en lisant méthodiquement nos articles l’un après l’autre (!)...

 

- Même si on traduit surtout parce que ça nous plaît de (re)lire les articles, c’est tout de même motivant de penser qu’on est cité en 4e place des sites rôlistes les plus populaires, derrière le Grog, le SDEN et la Scénariothèque… :)

- PTGPTB, Le Site dont VOUS êtes le Héros – Porte de gauche : indiquez-nous de bons articles à traduire ; porte de droite : proposez-nous vos vieilles trads ; couloir du haut : traduisez. Monte-charge de droite : aidez-nous à maintenir et améliorer le site. Vous en avez assez des choix imposés? Amenez vos compétences, vos idées d’amélioration et de développement… – et si, comme BenHuot, en plus d’être un grand éditeur, vous êtes un ami formidable, all the better ! ;)

- pour nous contacter : ptgptbvf chez free point fr

- La forme n’a jamais été notre priorité, mais notre migration précipitée nous a fait perdre le forum ;( – bon ok, il n’y avait pas d’activité dessus… Mais c’était quand même un espace de communication…:/

- Les commentaires que des lecteurs s’étaient donné la peine d’écrire n’ont pas été migrés...

- À cause d’un certain nombre de bugs, poster chaque article est un accouchement douloureux.

- Et on ne sait pas comment faire fonctionner la navigation par date ! :’(

Bref, nous voulons améliorer votre expérience de navigation… si tu es webmestre, même si tu n’es pas blonde à forte poitrine ;), contacte-nous, on t’attend !

En attendant, les Moines-Traducteurs de PTGPTB continuent d’épancher votre soif de connaissances et de réflexions ! Merci de nous être fidèles, rendez-vous la prochaine fin de trimestre pour de nouvelles lectures… peut-être pour quelques années encore !

 

 

Juin 1997 : arrêt du magazine (papier) britannique Arcane. Un groupe de rôlistes de Brisbane (Australie), mené par un jeune étudiant en statistiques de 19 ans – Steve Darlington –, décide de publier sur Internet les articles qui lui étaient destinés.

Février 1998 : premier no de Places To Go, People To Be – The New Internet Fanzine for Roleplayers. La majorité des articles sont écrits par Steve Darlington, dont la première partie de l’Histoire du Jeu de Rôles, qui rend célèbre l'e-zine.

1999 : Steve Dempsey, rôliste britannique ayant grandi en Dordogne, fréquente le groupe de discussion francophone fr.rec.jeux.jdr, où il fait la publicité de ptgptb.org, attirant l’attention des futurs “3 mousquetaires-fondateurs de la Version Française”.

La VF faillit ne jamais voir le jour car, à la demande d’autorisation de traduction, Steve Darlington répondit comme un avocat d’affaires persuadé qu’on veut lui voler ses textes pour les revendre… Il demanda ainsi des mentions “copyright” partout, du genre “PTGPTB est sous copyright ; Steve Darlington est sous copyright, copyright est sous copyright”…

12 février 2000 : mise en ligne des trois premiers articles traduits

Août 2001 : arrivée de Antoine Drouart qui traduira un record de 45 articles jusqu’en 2013, - preuve qu’on se sent bien chez PTGPTB.

Mars 2003 : notre site est Site du mois FFJDR

2004-2007 : essor des blogs ; les rôlistes préfèrent poster immédiatement leurs articles sur leur propre blog, plutôt que les voir publier on ne sait quand dans des fanzines. Steve Darlington abandonne son poste de rédac-chef de ptgptb.org

L’e-zine australien se retrouve ainsi en manque de contenu et de rédac-chef ; le rythme de publication ralentit en passant de cinq numéros par an à un seul.

2005 : 100 traductions.

Arrivés au bout des articles “exploitables” de ptgptb.org, les fabuleux traducteurs de la version française ( rejoignez-nous !) se posent la question de la continuation… et décident naturellement de se mettre à traduire des articles d’autres sites – le web anglophone est illimité ! :)

Février 2008 : La version originale de Places To Go, People To Be s’arrête lors de son dixième anniversaire. Pour finir de remplir ce “numéro”, il fallut traduire un article du français vers l’anglais ...

2008 : 200 articles traduits

Février 2009 : l'excellent supporter de projets rôlistes David Clabaut propose son aide pour moderniser le site.

30 mars 2010 : ptgptb s’arrête ?

1er avril : … pour mieux revenir avec la V2, qui tourne avec le moteur de blog Wordpress. Au grand soulagement de nos lecteurs :

Incroyable, je me suis fait "avoir" par un poisson d'avril. Hier, j'étais révolté, exténué par la nature humaine : comment un collaborateur de ptgptb a fait pour couler le site… Comment a-t-il pu faire passer son ego avant le bien commun ?
Je passe souvent sur le site, et avec grand plaisir. Quelle joie de savoir que je suis donc naïf ! Merci pour le nouveau site, félicitations pour la nouvelle forme, plus chaleureuse et plus claire, et surtout : BONNE CONTINUATION À VOUS !

2010 : Benoit Huot rejoint l’équipe et crée les e-books : compilation d’articles par thèmes, en livrets téléchargeables, pour que plus de monde puisse lire les textes hors ligne, sur les tablettes, liseuses, smartphones... mais pas n’importe lesquel car PTGPTB ne soutient pas Skynet.

30/09/2010 : record de mise à jour : 13 articles

Mars 2011 : lancement de PTGPTBVFMag, parce que nous aussi on veut faire comme Guiserix !

Septembre 2012 : Pierre Carmody donne une conférence à la convention Démons et Merveilles sur l’Histoire du JdR et “Le JdR est-il un art ?”

Octobre 2012 : 300 articles

Début de la traduction du jeu The Shadow of Yesterday/l’Ombre du Passé.

Ouverture des comptes Facebook et G+, qui parlent de PTGPTB, et d’autres choses encore.

Noël 2013 : création de coupons rôlistes (du type “survie miracle du PJ”, etc.), que vous pouvez offrir à vos joueurs ou à votre MJ pour pas un rond.

2014 : la publicité des 300 raisons de rejoindre les hoplites de France pour enrayer l’invasion des persanglais fait arriver 11 nouveaux traducteurs d’un coup. Plus incroyable quand on connaît le bénévolat sur Internet : un an après, 6 sont encore actifs !

Mars : première tenue d’un stand aux Rencontres Rôlistes de Polytechnique. Conférence sur le Giannirateur.

Novembre 2014 :

Le 9 : signature des statuts de l’association PTGPTB.

Le 16 : Free désactive l’accès à ptgptb.free.fr pour une raison de sécurité pas très claire (on rêve que la vraie raison était “trop de visites pour un hébergement gratuit »” ;)). La V3 est mise en production alors qu’elle n’est pas vraiment finalisée. Lecteur, tu es webmestre ? Tu connais Drupal ? Aide-nous ! :o.

30/12/2014 : nouveau record de mise à jour : 19 articles ("je ne lis pas PTGPTB, il y a trop à lire!" fait en écho E. Nieudan) ;)

2015 : 400 articles

Janvier : partenariat avec la rubrique “Aspirine” de JdRMag, où les non-connectés (les pauvres !) pourront lire d’anciennes traductions d’articles théoriques.

Février : Publication de la traduction du jeu de rôles complet l’Ombre du Passé en pdf.

Mars : Le Manuel de Wolfgang pour escroquer les autres persos est adapté en pièce de théâtre et interprété par les Gentils Orgas polytechniciens de la convention des Rencontres Rôlistes de l'X.

 

 

Sans ces personnes, pas de PTGPTB, car ils ont tout apporté leur pierre à l’édifice ces 15 dernières années : merci donc à Aicars, Aigri-man, Anne-Claire Touchais, Antoine Drouart, Antoun, Atma, Benoist Poiré, Benoît Gardonio, Benoit Huot, Bibi, Blacknettle, Christoph Boeckle, Courtney Chitwood, Danuldoc, David Clabaut, David Mauqui, David Vergison, deBorn, Esteban, Esthane, Fabheck, Fabien Deneuville, Florian Boeckle, Grégoire Diet, Grégoire Pinson, JMS, Julien Harroch, King Rod, Le Félis, Marc Dubouchet, Marina, Marine Schwab, Mathieu Leocmac'h, Mathieu Rivero, Melchior, Meule, Nicolas Thomelin, Nital, Pal, Panulphe, Pelagos, Pierre Buty, Pierre Carmody, Pierre Gavard-Colenny, Pierre Pradal, Pierre Sagory, Rappar, Romain P-S, Sibylle Charlatte, Snybril, Thomas Krauss, Thomas Pichegru, Thouny, Véronique Lejeune, Yannick Bellone, (ouf !)

 

 

Vous avez quelque chose à écrire à l’occasion de nos 15 ans? (de gentil de préférence mais les remarques sont les bienvenues). C’est le bon endroit... les commentaires sont ouverts ci-dessous!

Elendil

J’ai découvert le site PTGPTB au début des années 2000 en faisant des recherches, que je voulais précises, sur l’origine et l’Histoire du jeu de rôle. Je les effectuais suite à une sorte de bilan teinté de nostalgie sur mon loisir de rôliste qui était devenu très épisodique. J’espérais mieux cerner ce que cela m’avait apporté tant au niveau culture générale, jeu coopératif, créativité, débrouillardise, imaginaire et vie sociale.

La qualité du travail de traduction effectué par PTGPTB m’a plu, d’autant que ce loisir est né aux USA. J’ai vite apprécié les notes explicatives très utiles pour m’y retrouver dans les références et le jargon rôliste anglophone.

La suite fut la lecture de la sélection des meilleurs articles. Suite à la découverte d’autres articles et témoignages, j’ai été renforcé dans mon sentiment que l’on pouvait jouer au JdR à tout âge et continuer à s’amuser et s’enrichir humainement.

Au final j’ai mis dans mes favoris cette passerelle, que dis-je, ce portail inter-dimensionnel (lol) unique sur le monde du JdR, vécu par nos amis du monde entier.

Bref PTGPTB m’a remotivé pour me remettre à jouer plus souvent au JdR.

Tags: 
Note: 
0
Aucun vote pour le moment
Share

Commentaires

Félicitation pour les quinze ans de ce merveilleux site ! Une équipe formidable qui traverse les âges avec panache :) Je suis toujours aussi heureux de venir y quérir quelques moments de détente, de lecture curieuse et de plaisirs coupables en songeant à toutes les variations de jeux de rôle possibles, moi qui suis devenu un retraité du D20. Longue vie à PTGPTB !

- adunhakhor

Ajouter un commentaire