Retour à la campagne – Comment reprendre une campagne après une longue pause ?

Bonjour à tous mes chers lecteurs. La nuit dernière, j’ai fait quelque chose que je n’avais pas fait depuis très longtemps. J’ai mené une séance de D&D4 de ma campagne “La Croisée des chemins de Seowyn”.

Mais, GGG, vous entends-je dire, comment ça se fait, tu es sans arrêt en train de nous parler de tes parties ! Eh bien, mes chers lecteurs, oui c’est vrai, mais entre un voyage à Disneyland début octobre, la préparation pour le GN The Isles sur un week-end fin octobre, la préparation de mon GN Lovecraft fin novembre et ensuite les fêtes de fin d’année, la vérité est que ma campagne a été en pause pendant longtemps et que la prochaine séance a été sans arrêt repoussée. Ce que je voulais être une courte pause en plein milieu de l’action s’est transformée en un arrêt de 3 mois de l’ensemble de ma campagne.

Maintenant, il y a quand même quelques avantages. J’ai eu beaucoup de temps pour penser à la campagne, choisir les intrigues, prévoir les niveaux parangoniques [niveaux de 11 à 20 dans D&D4 (NdT)] qui s’approchent à grands pas, et ainsi de suite. Dans l’ensemble, cependant, je reste un peu déçu d’avoir mis en pause aussi longtemps. J’ai l’impression que ma campagne a perdu son élan, et je sais que j’ai perdu quelques-unes de mes idées sur ce qui allait se passer ensuite. Malgré cela, mes joueurs semblent ravis de reprendre et j’ai vraiment pris du plaisir à rejouer.

Tout cela m’a fait réfléchir à la meilleure manière de reprendre après une pause aussi longue. Il y a des choses que je pense avoir bien faites, d’autres que j’aurais peut-être dû faire différemment. J’espère que mes conseils vous aideront si vous vous trouvez dans la même situation avec votre campagne.

Gardez le contact

Le plus important, dans les relations humaines, quelle que soit la relation, est la communication. Quand la communication faiblit, c’est toute la relation qui commence à faiblir.

Si vous ne restez pas en contact avec vos joueurs, alors la communication s’arrête et la campagne s’écroule. Si vous restez en contact avec vos joueurs, les gardez dans la boucle, et gardez la campagne active dans leurs têtes, alors elle continue de vivre.

Comme je l’ai déjà dit dans certains de mes articles, je garde une page web et un wiki pour ma campagne sur Obsidian Portal, un site internet que je recommande vivement aux meneurs de jeu. J’ai utilisé la fonctionnalité “forum” tout au long de ma campagne pour expliquer à mes joueurs pourquoi les parties étaient repoussées, quand je planifiais de reprendre, et ainsi de suite. Mes joueurs ont utilisé le site également, en postant des petites images, des questions sur la campagne, et ainsi de suite. Ces échanges ont permis de garder l’ensemble vivant, de sorte que, quand nous avons repris la partie, tout nous a paru très naturel.

Dans les épisodes précédents…

Un outil très utile pour beaucoup de MJ est un grand récapitulatif des faits marquants au début de chaque séance. J’utilise ce petit moment au début d’une séance de jeu pour rappeler à mes joueurs :

  • l’intrigue d’ensemble,
  • la situation actuelle,
  • les PNJ principaux
  • et ce qui est train de se passer [pour leur PJ] juste au moment où nous reprenons la campagne.

Ceci, combiné avec notre musique de générique, ramène les joueurs dans la partie et les met dans le bon état d’esprit pour la soirée.

Le récapitulatif, après notre pause de 3 mois, a été d’autant plus important. Les joueurs avaient vraiment besoin de se remémorer là où nous en étions restés. J’ai écrit une liste pour moi-même :

  • les événements clés de l’intrigue en cours,
  • quels PNJ étaient les plus impliqués dans la situation actuelle,
  • et où nous en étions exactement.

Cela les a aidés à se remettre dans le jeu, leur a rappelé les détails importants et a permis de préparer les événements qui allaient se produire pendant la soirée. Je pense que tout le monde était content de revenir dans l’action.

Frappez-les fort !

Après une longue pause, tout le monde est un peu rouillé avec ses personnages, que cela soit sur leurs caractéristiques chiffrées ou sur l’interprétation. Cela vaut le coup de faire jouer une séance qui va vraiment donner à tous une chance de s’étirer, de se replonger dans le bain et de se remettre en forme. Je ne peux que vous recommander de faire jouer quelque chose d’excitant, dynamique et fun. Vous pouvez toujours démarrer in media res et revenir ensuite sur comment ils en sont arrivés là en flashback, si vous voulez vraiment démarrer votre séance par un gros coup.

Imaginez revenir après une longue pause et démarrer la partie par “Initiative !”.

La séance que j’ai faite jouer a démarré par une scène en roleplay, suivie d’un défi de compétence orienté vers l’interprétation, suivi par un combat. Rétrospectivement, je me dis que j’aurais bien aimé pouvoir commencer par un “Initiative !”, en menant un combat rapide pour faire monter la tension puis revenir ensuite sur la scène en roleplay et le challenge de compétence. Cependant, dans l’ensemble, je trouve que ça s’est plutôt bien passé.

La même chose… ou presque

Une chose que je recommande pour vraiment remettre les gens dans le bain est de mettre en scène un petit rebondissement sur quelque chose d’existant. Les joueurs peuvent penser que les événements se déroulent d’une certaine manière, mais vous pouvez subitement les bousculer, de préférence un peu avant la fin de la séance, pour faire en sorte qu’ils ne seront pas seulement heureux de la fin de la pause… mais aussi qu’ils n’en pourront plus d’attendre la prochaine séance.

Dans ma campagne, mes joueurs sont piégés dans le Monde des Fées, cherchant à rentrer dans leur monde. Ils ont été fêtés et remerciés par la Marquesa Amarantha pour avoir vaincu un terrible monstre au moment où ils sont arrivés dans cette dimension.

Soudain, au moment où ils retournent dans leurs appartements, de nombreuses créatures féeriques se mettent à s’entre-tuer dans les rues. Les fées attaquantes avaient les yeux complètement noirs. Certains ont commencé à les attaquer, y compris certains amis. Alors qu’ils étaient en train de se battre, le Seigneur Aglovale – qui leur avait empoisonné la vie depuis leur arrivée dans ce monde – est arrivé sur le champ de bataille. Toutefois, au lieu des les attaquer, il a commencé à se battre à leurs côtés. Une fois le combat terminé, ils ont réalisé qu’une méchante sorcière dont ils avaient entendu parler semblait être derrière tout cela, et ils sont actuellement en route pour sauver la Marquesa.

Le rebondissement introduit par l’attaque soudaine d’alliés, et d’un personnage considéré comme un ennemi se battant à leur côté, sans mentionner le fait qu’une sorcière soi-disant morte depuis longtemps venait de réapparaître, tout cela a fortement intrigué les joueurs pour les pousser à revenir à la séance suivante. Je n’ai pas à m’inquiéter qu’ils souhaitent une autre pause dans les mois à venir.

En conclusion

Bien qu’une pause puisse mettre à mal votre campagne, il y a des techniques pour ramener les joueurs prêts à en découdre. Continuez à communiquer pendant la pause. Faites un beau récapitulatif au début de votre séance. Menez une séance excitante, avec de nombreux rebondissements, afin que la campagne ne reprenne pas dans les mêmes ornières qu’avant. Je vous garantis que votre campagne sera remise sur les rails en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

À votre tour

Avez-vous déjà pris une pause prolongée sur votre campagne favorite ? Comment vous êtes-vous débrouillé pour que la campagne reprenne plus fort que jamais ? Quelles stratégies ont fonctionné ou n’ont pas fonctionné pour vous ? Venez nous en parler en commentaire.

Article original : Back in the Swing of Things: GGG looks at Recovery from a Gaming Hiatus

Note: 
Moyenne : 7 (1 vote)
Tags: 
Auteur: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 

Pour aller plus loin…

Vous désirez découvrir les autres articles tirés de Geek's Dream Girl traduits sur PTGPTB(vf) ? Cliquez ici pour accéder directement aux annexes concernés.

Share

Ajouter un commentaire

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.