Kit d'auto-diagnostic pour rôliste dysfonctionnel

Critical Miss, le magazine pour les rôlistes dysfonctionnels, présente

Une méthode 100 % fiable pour déterminer votre degré d’inaptitude à l’aspect social du jeu de rôle

Vous êtes probablement un rôliste dysfonctionnel dans un groupe dysfonctionnel si  :

  • Au plus profond de vous-même, vous êtes presque soulagé lorsque vous recevez un coup de fil vous annonçant que la partie de ce soir est annulée.
  • La plupart des scénarios auxquels vous jouez s’achèvent pendant le briefing (bien que ce soit relativement normal pour des scénarios de Paranoïa).
  • Vos personnages assassinent des hobbits.
  • Les soirs où vous ne pouvez pas être là, votre personnage se métamorphose soudain en un brave guerrier altruiste qui insiste pour passer le premier partout et se présenter devant chaque rencontre, et finit par se sacrifier héroïquement pour sauver ses camarades (Quand vous appelez et demandez comment s’est passée la partie, on vous dit : “T’es mort… Désolé.”).
  • Un de vos personnages est déjà mort dans une dispute portant sur des rouleaux de papier-toilette.
  • 50 % des campagnes ne vont pas plus loin que la création de personnages ; 25 autres % ne dépassent pas la première partie ; vous n’avez jamais joué une campagne qui a duré plus d’une douzaine de parties.
  • Quand vous créez des personnages, vous pensez aux moyens de tuer les autres personnages du groupe, et sélectionnez vos compétences et pouvoirs pour exploiter leurs faiblesses.
  • Quand vous créez des personnages, vous pensez aux moyens de vous protéger des autres personnages du groupe, en sélectionnant vos compétences et pouvoirs pour contrer leurs points forts.
  • Personne ne joue JAMAIS de magicien.
  • Le PJ barbare rackette les autres persos.
  • Certain(s) joueur(s) de votre groupe ne vont tout simplement pas la fermer. Ceci arrive généralement quand leur personnage est en train d’agir seul dans son coin ; le MJ a retourné son attention vers les autres joueurs, mais est constamment interrompu par le joueur du personnage absent qui dit : “Oh et puis je fais ça…”
  • Les meilleures parties sont celles où personne ne veut être MJ donc vous vous asseyez autour de la table et bavardez.
  • Vous pensez qu’il y a trop de joueurs dans la partie, mais avez peur d’en parler car vous pensez que les autres types pourraient suggérer que c’est vous qui êtes de trop.
  • Votre groupe inclut des joueurs qui agissent constamment à partir d’informations que leurs personnages ne possèdent en fait pas (comme quand tous les joueurs ont entendu le MJ dire à un joueur ce que son personnage a vu ou entendu – mais que tous agissent par rapport à cela).
  • Le MJ laisse les personnages commettre des meurtres (littéralement) et s’en sortir, même si le crime était flagrant, qu’aucune tentative n’a été faite pour le dissimuler ou l’étouffer, et que tout enquêteur à moitié compétent pourrait trouver les coupables en deux temps trois mouvements.
  • Dans un JdR de super-héros, vous avez un jour assisté à un combat opposant six factions différentes (dont trois dans le groupe des PJ).
  • Vous avez conçu un plan habile incluant de la poudre à canon et des poulets morts-vivants…
  • Le MJ a fait tomber un astéroïde sur une ville (Memphis), causant une explosion de plusieurs mégatonnes – rien que pour forcer les personnages à bouger dans la direction indiquée par le scénario.
  • Votre personnage meurt à presque chaque partie (soit vous êtes dysfonctionnel soit c’est le MJ).
  • Quand deux personnages tombent par hasard sur un jeu de poupées vaudou (une pour chaque membre de l’équipe), ils se jettent immédiatement sur la leur pour se protéger, puis commencent à jouer avec celles des autres…

Merci à MJM pour m’avoir suggéré quelques phrases de cet article.

Article original : Dysfunctional Gamer Self-Diagnosis Kit

Note: 
Moyenne : 8 (1 vote)
Auteur: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 

Pour aller plus loin… panneau-4C

Cet article fait partie de l'e-book n°5 Dirty PJ, ensemble d'articles dédiés à encourager la révolution des joueurs contre la tyrannie des MJ!

Share

Ajouter un commentaire

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.