Aimez vos joueurs, vos joueuses, et aimez vous

2 femmes s'embrassent

L’amour gay aussi <3

La nuit était froide, le feu rugissait dans la cheminée et nous dévorions la délicieuse ratatouille et le pain frais préparés par notre hôtesse, Leslie. Nous repoussâmes gentiment les trois adorables chiots pendant que nous discutions tranquillement. Quelques personnes jetèrent un coup d’œil aux archétypes de personnages de Monsterhearts ptgptb.

Ça finit par arriver : ma compagne et mes ami.es non-binaires réussirent à me convaincre de leur faire jouer une campagne de Monsterhearts. J’ai fait jouer ce JdR un milliard de fois pour des ami.es, lors des conventions de JdR et il y a même (à mon grand embarras) un lien sur le site de Monsterhearts (en) vers une vidéo de campagne (en), que j’ai menée il y a quelques années. C’est donc pour moi assez facile de faire jouer ce JdR, même après avoir bu quelques verres. Pour cette fois-ci par contre, je décidai de faire quelque chose d’un peu différent de ma préparation habituelle, puisque c’était potentiellement une campagne au lieu d’un one-shot. Cela s’est révélé un vrai succès ! Voici ce que j’ai fait :

Préparation

Je n’aime pas faire le travail de préparation d’une partie donc j’ai juste fait le minimum. Je suis adulte – personne n’a le temps de faire de fiche de personnage complète pour les PNJ. Je ne suis pas vraiment fan non plus du « jeu en solo structuré », c’est-à-dire passer mon temps seul.e avec du matériel rôliste  (1) (sauf pour créer un JdR - là je suis à fond dedans). Ce qui m’amuse dans un jeu, c’est l’aspect collaboratif. Pour préparer cette campagne de Monsterhearts, j’ai écrit plusieurs listes avec l’intention de les partager à mes amis lorsqu’on allait se revoir. Les listes s’intitulaient « Inspirations », « Ce que je veux voir en jeu » et « Lieux ».

Un peu comme ça :

Inspirations :

  • [le film fantastique de Dario Argento] Suspiria wiki : une école de ballet ? Quelque chose de psychédélique
  • [le manga sentimental] Ouran Host Club  wiki : tous les personnages font partie d’un club à l’école ?
  • [la série TV fantastique] Hemlock Grove  wiki : petite ville/ village, série Z

Ce que je veux voir en jeu :

Des Doppelgängers [doubles maléfiques], des démons, des gens qui parlent à l’envers, des vampires, des méchantes sirènes, des téléphones portables effrayants, des drogues, etc.

Lieux :

Des toits, une piscine, un cimetière, des villes fantômes, des salles de bain, un lac, de la forêt, des champs de maïs, un tunnel, etc.

Collaborer avec les joueurs.euses

J’ai amené cette liste pour notre soirée jeu avec une idée générale de l’ordre dans lequel je comptais aborder les choses :

  1. D’abord, proposer mes idées d’inspirations puis faire la création de personnage avec tout le monde.
  2. Ensuite, parcourir ensemble les catégories « Ce que je veux voir en jeu » et « Lieux ».
  3. Après ça : créer quelques méchant.es et puis jouer quelques scènes d’introduction !

Tout le monde a adoré l’idée d’une école de ballet donc c’est ce que nous avons choisi, même si une école de danse normale a été envisagée pendant un moment. Une autre joueuse, C, a même ajouté d’autres inspirations sur la thématique de la danse pour notre liste : Black Swan wiki, Center Stage wiki et First Position wiki.

Cette discussion collaborative autour de « ce que je veux voir dans la campagne », « Je crois que je préfère qu’on le voie comme ça plutôt » et « est ce qu’on peut ajouter ça aussi ? » est essentielle non seulement pour que je puisse m’amuser, mais aussi parce que cela permet aux joueurs et aux joueuses de contribuer créativement à la partie que nous allons tous jouer. Plus les gens peuvent donner leur avis sur ce qu’ils vont faire, plus ils ont la possibilité d’agir, et plus ils ont cette agentivité ptgptb, plus ils ont l’impression que la campagne leur appartient aussi !

La MJ est une joueuse aussi

Ce point est super important. Souvenez-vous que la Meneuse est aussi une joueuse ! Mettez absolument en valeur les joueurs et faites-les s’amuser autant que possible, mais si vous êtes la MJ, n’oubliez pas de vous amuser aussi ! Vous aussi êtes en train de jouer ! Assurez-vous d’inclure des choses qui vous amusent ; demandez à ce que cela soit amusant pour vous ; et n’hésitez pas à sortir la Carte-X ptgptb pour ce que vous ne voulez pas voir en jeu. N’allez pas trop loin vers le côté « MJ Serviteur » ni vers le côté « MJ Dictateur » … Essayez de trouver quelque chose comme un rôle de collaboratrice.

Je me rends compte que quand je me vois comme un.e joueur.se qui s’amuse aussi, j’arrive plus facilement à choisir la quantité de travail que je peux et veux mettre dans la campagne, pour les autres joueurs et joueuses. Si je m’amuse, j’ai habituellement plus d’énergie créative !

Être Transparent.e

Il y a plusieurs choses que je fais pour maintenir un certain niveau de transparence avec le groupe. Je trouve que quand j’annonce mon programme pour la soirée, les gens sont plus préparés mentalement à ce qui va se passer. Je leur dis : « Ok, la prochaine étape c’est la création de personnage et je pourrais faire une pause après qu’on ait vu les thèmes et les lieux. Ah, et je vais pouvoir demander si on peut faire tout ça avant 22h parce que je ne peux pas rester plus tard. » En plus, les joueurs.euses savent que je sais m’organiser parce que j’ai pensé à l’ordre dans lequel on devrait faire les choses ! Cela stimule la confiance et l'efficacité chez chacun.e.

Je suis aussi très transparent.e en ce qui concerne mes objectifs pour la campagne ! Je communique la plupart de mes idées, comme « J’ai envie qu’il y ait des vampires parce qu’ils sont trop cools et effrayants : je suis mordu.e de vampires ! ». C’est donc très clair pour tout le monde : personne n’a besoin de deviner mes intentions. Pendant la campagne, je peux décider quand, où et comment les vampires vont arriver mais tout le monde sait qu’il va y en avoir. Cela créée une chouette atmosphère d’anticipation, tout en montrant bien qu’aucune mauvaise surprise n’arrive. Ça me permet toujours d’être créatif.ve et libre en ajoutant les vampires où je veux ! Peut-être qu’ils seront méchants mais oh attendez, un des personnages est une louve-garou, or tout le monde sait à quel point les garous et les vampires s’apprécient…

S’assurer que le contenu convient

Après la création de personnage, j’ai partagé mes listes « Ce que je veux voir en jeu » et « Lieux » avec tout le monde. Comme ça on a pu, en tant que groupe, choisir ce qu’on voulait jouer, ce qui était cool et au contraire, ce que l’on préférait mettre de côté.

C’était des idées que j’avais préparées rapidement, comme point de départ. Je peux, en tant que MJ, choisir un point de départ, et les joueurs peuvent ensuite ajouter ou retirer certaines de mes idées. Donc, en quelque sorte, je prépare un premier brouillon de la partie en mode « qu’est-ce que vous pensez de ça ? » et ensuite les joueuses peuvent modifier mes idées et faire un retour.

Par exemple, moi j’ai terriblement (au point où cela en devient comique) peur des poupées et des clowns. Parfois, j’aime bien en avoir peur ! Mais la plupart du temps, je préfère juste qu’ils ne soient pas là ; j’ai donc mis mon veto sur leur présence dans notre campagne. Les autres ont mis leur veto sur les champs de maïs parce qu’on voulait une forêt, et sur d’autres éléments de décor car on avait décidé d’être en haut d’une montagne. Une fois ces listes arrêtées, il était plus facile de voir avec les joueuses quel type de contenu leur convenait et si elles voulaient encore rajouter des choses. Par exemple, quelqu’un.e a ajouté un champs de fleurs magnifiques, et ce n’était pas dans ma liste.

Ça a super bien marché ! On a joué quelques scènes et on avait toutes ces listes à disposition pour s’inspirer, si on avait besoin d’un lieu, ou si j’étais en panne d’inspiration pour une action de MJ.

Par contre, on a totalement oublié de créer des méchants, mais on le fera lors de la prochaine session. Créer des méchants de manière collaborative est super fun parce que tout le monde a plus ou moins une idée de ce qu’ils veulent voir comme adversité dans la fiction. C’est super drôle.

Est-ce que vous utilisez des listes comme ça quand vous préparez vos parties ? Quel moyen mettez-vous en place pour vous assurer que le contenu de vos parties convienne à vos joueurs et vos joueuses ?

Article original : Love your players, love yourself

(1) NdT : Voir la définition de ce mode dans cet article ptgptb sur les  « jeux cachés » du JdR [Retour]

Note: 
Moyenne : 8 (1 vote)
Catégorie: 
Auteur: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 
Share

Ajouter un commentaire

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.