Servez-vous des paroles des personnages pour encourager le roleplay

Grâce à l’environnement très politiquement correct de cette ville [Beaumont, État de l’Alberta au Canada (NdT)], j’ai eu plus souvent qu’à mon tour des formations sur la résolution de conflits, l’écoute active, la relation-client et la communication à destination des employés. J’en ai cependant tiré une compétence qui a réellement fait une grande différence dans la qualité de mon roleplay et de ma maîtrise de jeu :

  • Servez-vous des paroles et des actions des personnages pour encourager le roleplay. Reprenez dans vos récits les mots de vos joueurs et les actions de leur personnage.
  • Tout le monde aime être apprécié et valorisé.
  • Lors de vos rencontres, utilisez les mêmes actions et les mêmes mots que vos joueurs.
  • Faites en sorte que leurs paroles et leurs actions influencent la partie au-delà de ce que prévoient les règles.

Faites-le, et vous leur procurerez de fantastiques retours continus et encouragements. De plus, vous découvrirez que la qualité du roleplay lors de vos sessions s’en trouvera aussi grandement améliorée.

Voici à titre d’exemple deux versions d’une interaction joueur/MJ lors d’une scène de combat :

Cas n°1 – Sans reprise des paroles et actions du personnage

MJ : Le kobold te jauge de la tête au pied, pousse un grognement et dégaine son épée courte !

Joueur : Quoi ?! Comment ose-t-il attaquer Gilthor le Puissant ! Je lève ma hache à deux mains très haut au-dessus de ma tête, pousse un cri à lui glacer le sang et charge tête baissée cette créature imprudente !

MJ : OK. Fais ton jet d’initiative... Tu l’as; fais ton jet pour toucher... Super jet ! Jette les dégâts... Le kobold meurt atrocement.

Cas n°2 – Avec reprise des paroles et actions du personnage

MJ : Le kobold te jauge de la tête au pied, pousse un grognement et dégaine son épée courte !

Joueur : Quoi ?! Comment ose-t-il attaquer Gilthor le Puissant ! Je lève ma hache à deux mains très haut au-dessus de ma tête, pousse un cri à lui glacer le sang et charge cette créature inconsciente !

MJ : Ton cri à glacer le sang fait tressaillir le kobold. Il lève nerveusement son épée pour parer ta charge. La créature est tellement impressionnée que tu gagnes automatiquement l’initiative. Fais ton jet pour le toucher avec un bonus de 1 grâce à ton coup de haut en bas (1) ... Tu portes un coup puissant ! Fais les dégâts... Ta hache à deux mains coupe le kobold en deux d’un seul coup. La pauvre créature n’a même pas eu le temps d’implorer ta pitié alors que, au dernier moment, elle réalisa avec désespoir qu’elle n’était absolument pas de taille à lutter pour défendre sa pauvre compagne et ses deux petits enfants kobolds. Super attaque. Comment te sens-tu ?

Comme vous pouvez le voir, j’ai forcé le trait à la fin pour que le joueur ressente un peu de remords – à tort ou à raison, il est toujours bon de susciter une réaction chez un joueur – mais l’essentiel de mon propos est là. Le joueur a si bien décrit son attaque, que je devais faire réagir le kobold comme un lâche, et donner au personnage quelques avantages avec l’initiative automatique et le bonus pour toucher.

Ceci récompense le joueur pour son bon roleplay et crée une interprétation de meilleure qualité pour tout le monde autour de la table.

Et ne vous cantonnez pas aux combats non plus. Tout ce qu’entreprennent les joueurs et ce que disent et font les personnages peut être enjolivé, repris et mis en valeur (ou pénalisé si l’action était stupide).

Appliquez ce conseil lors de votre prochaine partie et faites-moi savoir ce que ça a donné. 

Article original : Use “In-Character” Feedback To Encourage Rolepaying

(1) NdT : Toutes sortes d'éléments d'ambiance peuvent être récompensés... une bonne idée de Feng-Shui est de donner un bonus au tir de fusil à pompe du personnage, si son joueur a bruité le "ka-ching!" du rechargement. :) [Retour]

Note: 
Moyenne : 9.7 (3 votes)
Tags: 
Catégorie: 
Auteur: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 
Share

Ajouter un commentaire

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.