Trouver d'autres rôlistes

kenzerco

Knights Of The Dinner Table (de l'éditeur Kenzerco) et Johnn Four présentent...

Parfois, trouver un nouveau groupe de rôlistes ou simplement remplir une place vacante à la table de jeu peut être pénible et difficile.

Même en vivant dans une ville de moyenne ou grande taille, vous pouvez toujours rencontrer des problèmes si vous n’êtes pas du genre à sortir souvent de chez vous, ou si vous avez une vie bien remplie qui ne laisse que peu de temps pour aller à la chasse aux rôlistes.

Voici quelques idées et astuces pour trouver des joueurs le plus rapidement possible, et sans douleur.

1. Faites-vous des cartes de visite de rôliste

Non, sérieusement. Elles ne reviennent pas très cher (15€ en livraison rapide chez Vistaprint, ou moins en les bricolant soi-même) et sont parfaites pour donner rapidement ses coordonnées à d’autres rôlistes en convention ou lors de rencontres fortuites.

Restez simple : nom et email ou numéro de téléphone. Si vous le souhaitez, ajoutez-y les jeux que vous pratiquez, votre style de jeu, et ainsi de suite. Vous pouvez également envisager d’ajouter une ligne du style « Toujours à la recherche de joueurs ». L'objectif est de créer un moyen facile pour aider les gens à vous contacter. Les recrues potentielles peuvent également écrire leurs coordonnées au dos des cartes, pour que *vous* ayez un moyen facile de garder la trace de vos contacts rôlistes.

2. L’annonce en boutique

Quand vous créez une petite annonce à afficher en boutique, demandez au vendeur de quelle taille elle peut être. S’il y a assez de place, ajoutez les informations suivantes pour que les gens puissent savoir ce que vous recherchez :

  • Êtes-vous à la recherche de joueurs, d’un MJ, des deux ?
  • Quel est le système de jeu que vous préférez ?
  • Quelles sont les heures où vous pouvez être disponible pour jouer ?
  • Pouvez-vous vous déplacer ? Jusqu'où, dans un rayon de combien de km ?
  • Êtes-vous à la recherche d’un style particulier ?
  • Avez-vous une préférence pour une certaine tranche d’âge ?

Au bas de la page, inscrivez votre numéro de téléphone et/ou votre adresse mail verticalement, en biais, plusieurs fois pour faire des coupons détachables au cas où les personnes n’auraient ni papier, ni crayon à portée de main.

Idée Bonus n°1 : demandez au vendeur ou au gérant si vous pouvez laisser des cartes de visite près du comptoir de la caisse avec la ligne « A la recherche de nouveaux joueurs » ou « Bienvenue aux nouveaux » surlignée sur les cartes pour attirer l’attention des rôlistes.

Idée Bonus n°2 : peignez une figurine puis scotchez une carte de visite ou un morceau de papier sous celle-ci avec la note suivante « Figurine expérimentée recherche autres miniatures pour partir à l’aventure. Possède mon propre tapis de jeu. Appelez ou envoyez un e-mail à mon joueur au… »

3. Mettez une annonce dans d’autres lieux

Cherchez les endroits près de chez vous où les joueurs pourraient se rendre, et regardez s’il y a un tableau de petites annonces dans les parages. Pensez aux lieux suivants :

  • Librairies, bouquinistes
  • Magasins de bande dessinée ou de manga
  • Boutiques de jeux et jouets traditionnels
  • Magasins spécialisés (modélisme, figurines)
  • Bibliothèques

4. Le bouche à oreille

Croyez-moi ou non, vous connaissez beaucoup de monde. Et n’importe qui dans votre entourage pourrait être rôliste ou futur rôliste. N’importe qui pourrait également connaître des fans de jeux de rôle désespérément à la recherche d’un groupe.

  • Amis
  • Famille
  • Collègues de travail
  • Codétenus, euh non, camarades étudiants
  • Voisins

La première étape serait de faire une liste de tous les gens que vous connaissez. La deuxième d’y entourer les noms des personnes avec qui vous vous sentez suffisamment à l’aise pour les appeler, leur écrire ou leur envoyer un e-mail afin de leur demander s’ils connaissent quelqu’un qui serait intéressé pour faire du JdR. La troisième étape serait d’entourer les noms des personnes que vous ne vous sentez de contacter qu’indirectement (C’est-à-dire, votre mère ou votre femme demanderait à ses amis).

C’est un bon moyen de recruter de nouveaux joueurs, car cela amorce le bouche à oreille et peut susciter la curiosité. « Alors comme ça tu joues à ces jeux-là ? Ça marche comment en fait ? ». On ne sait jamais… Et en contactant quelques personnes et en en parlant autour de vous, la « chance » commence à être de votre côté.

5. Posez des questions aux gens

On ne peut jamais savoir qui pourrait être un joueur fanatique, mais parfois, il peut être délicat de déterminer si une personne joue aux JdR ou pourrait être intéressée. Si vous n’êtes pas à l’aise pour aborder le sujet directement, alors essayez ces approches :

  • Discutez films de genre : « Tu as vu le Seigneur des Anneaux ? Qu’est ce que tu en as pensé ? Tu savais qu’il y a un jeu qui s’en inspire ? »
  • Parlez de livres. Quel est son auteur favori ? Dites à vos interlocuteurs que vous aimez les livres de fantasy. « Tu as déjà lu les romans Dragonlance oula Trilogie de l'Elfe Noirpar Salvatore ? Tu savais que ce sont des livres basés sur des jeux ? »
  • Parlez séries télé : Hercule, Xena, Heroes
  • Parlez d’écriture « J’écris des histoires interactives »

Parlez jeux vidéo « Tu savais que World of Warcraft et Everquest existaient aussi en version papier ? »

6. La voie indirecte : organisez une soirée jeux de société ou jeux de cartes

Invitez vos amis non-rôlistes pour une soirée de jeux de société « traditionnels » comme Risk, Rummy ou d’autres jeux de plateau plus contemporains comme Art moderne, Jungle Speed, Loups-Garous de Thierceleux. Au cours de la soirée, cherchez les opportunités de parler des autres jeux auxquels vous jouez, ou laissez simplement vos livres de jeu de rôle en vue, par exemple sur la table du salon. Une variante de cette méthode consiste à organiser une soirée-enquête ou « Murder Party »

7. Utilisez les annuaires de joueurs sur internet

Les annonces en ligne, les annuaires de joueurs et les forums de rôlistes sont des endroits-clefs pour faire passer le message que vous cherchez à rejoindre ou à former une table de JdR. Sur l’annonce, mettez les mêmes informations que sur une annonce en boutique (voir 2. de cet article) pour obtenir des réponses qui correspondent à ce que vous recherchez. N’oubliez pas d’y inclure votre pays, ville, quartier, mais ne publiez pas votre nom de famille, votre adresse exacte, votre e-mail privé (utilisez une adresse courante comme Hotmail), ou votre numéro de téléphone.

Essayez ces adresses [suggestions du traducteur, 2010]:

http://www.annuaire-des-joueurs.com/

http://www.sden.org/forums/viewforum.php?f=53&sid=e36a40f585e83b1644f8d48b04e7652d

http://forum.opale-roliste.com/index.php rubrique « Recherche de parties » par région

http://www.ffjdr.org/annuaires-joueurs

http://www.pandapirate.net/casus/viewforum.php?f=12&sid=e7111d2b9859d7d3c2014948c6f0603c

8. Mettez à contribution vos joueurs

Si vous avez déjà un groupe de joueurs de jeu de rôle et que vous devez trouver une ou deux personnes pour prendre des places vacantes, utilisez vos joueurs en leur donnant une copie de cet article pour qu’ils puissent vous aider à recruter.

9. Parlez de votre passion

Si quelqu’un vous demande ce que vous faisiez hier soir, dites-leur que vous étiez en train de jouer avec des amis. Votre interlocuteur vous demandera probablement « A quel jeu ? » et la porte est alors ouverte pour discuter de votre passion. Quand vous le faites, essayez d’éviter le jargon spécifique à votre JdR comme « alignement », « classes », « points de vie », etc. Focalisez-vous sur l’aspect ludique ou l'aspect « histoire interactive ». C’est aussi une bonne idée de régaler les gens qui semblent intéressés avec les derniers exploits du groupe - toujours en évitant les détails techniques.

10. Invitez amis et conjoints à assister à une partie

Demandez à votre groupe de tolérer la présence d’un observateur à la prochaine séance et invitez alors votre conjoint ou petit(e) ami(e) à regarder. Ayez de côté un personnage pré-tiré simple et amusant prêt pour cette personne, car si elle montre un quelconque intérêt au bout d’un moment, vous pourrez lui demander si elle souhaiterait interpréter un personnage pour « dépanner ». Ne forcez pas cette personne à jouer, ne demandez pas trop en terme d’interprétation et utilisez des règles « light » pour elle afin que l’expérience d’une partie de jeu de rôle soit centrée sur l’interaction sociale et le plaisir de jouer.

11. Organisez votre propre démonstration

Demandez à votre boutique locale, à la bibliothèque ou à la maison de quartier s'ils seraient d’accord pour que vous meniez quelques parties de démonstration du jeu de rôle [NdT : on ne dit pas initiation - cela fait secte] un week-end. Invitez des amis, mettez des affiches et préparez une aventure rapide et fun pour que tout le monde soit pris au jeu.

12. Mettez des annonces où se retrouvent les acteurs

Les acteurs et aspirants comédiens apprécient le côté interactif, focalisé sur l’interprétation, et social du jeu de rôle. Créez une annonce qui parle d’une place vacante dans un « groupe de jeu interactif » ou d’une démonstration/ atelier sur ce qu’est l’« histoire interactive ». Placez des annonces dans les théâtres, les écoles d’art dramatique et les centres de formation pour acteurs.

13. Fréquentez d’autres groupes de rôlistes

Trouvez des groupes de pratiquants et regardez si quelqu’un près de chez vous cherche à organiser des parties. Soyez attentifs aux parties en cours et approchez tout joueur qui pourrait être à l’aise dans votre groupe, ou bien approchez les meneurs de jeu pour leur demander s’ils ont des places vacantes dans les groupes qu’ils mènent actuellement. De nombreuses associations organisent régulièrement des journées « portes ouvertes », qui peuvent aussi devenir des séances de jeu fréquentes et intéressantes pour vous.

- Allez aux conventions et festivals : jeux de rôle, science fiction, BD

- Rejoignez la « guilde » d’un éditeur - les championnats ou parties qu’il organise sur ses JdR à travers le monde, comme la Pathfinder Society ou la RPGA. -

Participez ou assistez aux démonstrations en boutique - Inscrivez-vous aux associations locales ou régionales de jeu de rôle dans votre secteur

Tactique de guérilla n°1 : Glissez votre carte de visite de joueur ou une petite note dans les livres de JdR d’une boutique ou d’une bibliothèque avec un message surligné précisant que vous recherchez des joueurs. N'endommagez pas les livres de quelque manière que ce soit (n'utilisez pas de scotch !)

Tactique de guérilla n°2 : Les post-it sont votre arme secrète. Ils peuvent être collés sur les livres et les fenêtres sans laisser de traces et ne coûtent presque rien. Utilisez-les pour faire passer votre message.

Tactique de guérilla n°3 : Ayez toujours un livre de jeu de rôle sur vous. Un autre rôliste ou un joueur potentiel curieux pourrait le remarquer et démarrer une conversation. Dans le cas contraire, vous aurez toujours de la lecture de bonne qualité avec vous ! [Variante trouvée dans La gloire du JdRptgptb; se faire reconnaître comme rôliste en sortant son d20 de sa trousse ou de son porte-monnaie à toute occasion (NdT)]

Répondre à la question suprême: qu’est-ce que le jeu de rôle ?

Voilà la bête la plus difficile à dompter, car il y a tellement de formes de JdR existantes : des JdR sur table traditionnels, aux jeux de rôle par forum, en passant par les MMORPG, et ainsi de suite [GN…, (NdT)]. En plus, décrire ce qu’est le jeu de rôle d’une façon convaincante à des non-joueurs peut être délicat. Cependant, on vous le demandera et vous devriez avoir une bonne réponse. Essayez de vous répéter quelques définitions pour voir celle qui vous convient le mieux, ou bien créez-la vôtre en prenant des morceaux à droite et à gauche.

« Tu as déjà participé ou assisté à un match d’improvisation ? C’est presque la même chose, mais avec des dés et quelques règles simples à suivre. »

« C’est une histoire interactive. On se rassemble assis autour d’une table et on raconte des histoires fantastiques. »

« C’est comme le Monopoly, sauf que le gagnant n’est pas celui qui détient le plus de propriétés, mais celui qui fait les meilleurs bruitages [ou dialogues (NdT)] quand il bouge son pion sur le plateau. »

« C’est un jeu où l’on joue à faire semblant : nous sommes des acteurs qui incarnent des personnages mythiques. On dit à l’un des joueurs, qui est un peu comme un arbitre, ce que l’on veut que notre personnage fasse dans le jeu et il nous décrit le résultat. Par exemple, la semaine dernière nous étions… »

Amusez-vous bien dans vos parties !


Note: 
Average: 9 (4 votes)
Auteur: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 

Pour aller plus loin…

lire aussi sur PTGPTB les articles au sujet du recrutement de joueurs. Si après cela vous ne trouvez pas de partenaires, … posez-vous des questions!

Share

Ajouter un commentaire

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.