Défi PTGPTB Trois Fois Forgé

Qu’est-ce que c’est ?

C’est un jeu/défi de création de jeu de rôle, initié par Paul Czege en 2015 sous le nom de Threeforged RPG Challenge (en), et repris avec sa permission. L’originalité de cet amusant exercice créatif est qu’il emprunte au principe du cadavre exquis ; vous participez à la création du JdR de quelqu’un d’autre, prenant ce qu’on vous a donné pour pousser l’idée plus loin.

Comment ça marche ?

Il y a trois étapes, toutes anonymes.

  1. Première étape, vous soumettez un JdR qui fait entre 4500 et 6500 signes avant le 21 octobre à minuit. Peut-être qu’il est jouable, mais il est plus probable qu’il ne le soit pas. Ce que vous essayez de faire, c’est de fournir une base au prochain créateur – le noyau de votre idée –, pour qu’il bâtisse dessus.
    (Le délai est long pour rameuter un maximum de participants, et non parce qu'il serait long d'accoucher d'un JdR de moins de deux pages !)
  2. Deuxième étape, PTGPTB redistribue au hasard les premiers JdR à tous les concurrents – sauf à leur auteur – et vous avez 12 jours pour en faire un texte de 11000 à 14500 signes (3,2-4,3 pages).
    Vous pouvez changer et effacer ce que vous voulez, pourvu que vous préserviez ce que vous pensez être les concepts fondamentaux du jeu,et que le nombre de signes de votre nouvelle version respecte la consigne. La date limite de rendu de cette deuxième version est le 2 novembre.
  3. Enfin, troisième étape, PTGPTB redistribue – encore au hasard – les JdR v2, en veillant encore une fois à ce que vous ne vous retrouviez pas avec un jeu auquel vous avez déjà participé. Vous devez travailler ce nouveau JdR pour lui rajouter encore 13000 signes. Comme à l’étape précédente, vous pouvez garder, changer, supprimer ce que vous voulez. Votre objectif est un jeu de rôle jouable, avec une taille comprise entre 24000 et 27500 signes. Cela fait 7-8 p. bien serrées, ou 12 p. aérées avec des listes à puces. Pour vous donner deux exemples sur PTGPTB :
    • Les Filles de l'Exil fait 18000 signes sans les crédits, avec des règles minimalistes
    • Le Roc de Tamahaat fait 23500 signes sans les commentaires – 24000 signes avec l'exemple de dialogues d'un commentaire – et il a une qualité littéraire.

Vous avez 15 jours, la date limite est le 17 novembre.

Conseils

Comme vous aurez plus de signes que vos prédécesseurs, pensez à inclure :

  • des exemples de dialogues, de règles ou de combats ; des aides de jeu
  • des explications de vos intentions et des conseils de maîtrise
  • une fiche de personnage, des PJ prétirés, des caracs de PNJ
  • un scénar d’introduction ou un synopsis de campagne.

Pas de thème ? Pas de mots-clés imposés ?

Non, aucun. Mais nous savons qu’il peut être difficile de créer sans contraintes créatives. Notre conseil pour votre première version de 4500-6500 signes est d’essayer de cerner le principe du JdR auquel vous aimeriez jouer, mais qui pour vous n’existe pas encore.

À quoi ça ressemble ?

Pour avoir une idée de ce à quoi ressemble le défi de l’intérieur, lisez

L'avis de Khelren
(ex-participant du Threeforged Challenge)

Le plaisir de tomber sur un JdR qui te fait sortir de ta zone de confort, passé le moment de rejet initial où tu te dis “Ok, là je peux rien faire”, est juste génial. Tu te prends à vouloir respecter la volonté d'un auteur que tu ne connais pas, à essayer de comprendre ce qu'il a voulu faire et à améliorer/compléter son rendu. À créer un jeu que jamais de la vie tu n'aurais même imaginé. Tu en sors donc enrichi. C'est un super exercice de game design.

J'ai l'impression aussi que ça lisse les différends. Recevoir une critique, certains participants le prennent mal ou considèrent que leur œuvre n'a pas été comprise. Ils ont un sentiment d'injustice. Mais ils rejettent en gros la faute sur le lecteur. Lorsque quelqu'un a fait l'effort de travailler sur ce que tu as rendu, j'ai le sentiment que ça permet une critique plus facilement acceptée : “S'il a supprimé cette partie, c'est que ça ne servait pas le propos du jeu, c'est que c'était pas assez bon. Ok.” au lieu de le vouer aux gémonies. Bref, c'est un pas vers la maturité d'auteur, savoir accepter les critiques et les avis contraires.

Non, je dis ça parce que j'ai la critique dure et qu'il faut prévenir les participants à l'avance, qu'ils sachent où ils mettent les pieds ! :D

Anonyme ?

Quand vous participerez, vous recevrez un code secret exotique du genre DRAC47. Votre JdR de 4500-6500 signes portera ce nom, et passera les deux autres étapes sous ce titre.

Une fois le vainqueur désigné, nous posterons les noms (pseudos) de tous ceux qui ont participé à chaque JdR ; chacun voudra connaître celles et ceux qui auront contribué à ses jeux ! :)

L’autre raison (cf. mot de Paul Czege ci-dessous) est que vous ne serez pas jugés sur votre réputation dans le milieu, ni sur ce que renvoie votre nom ; juste sur votre œuvre. Si vous n’avez jamais osé créer votre JdR de rêve, parce que vous ne connaissez personne pour y collaborer, c’est le moment de se lancer !

L'avis de Khelren

Le problème de l'anonymat, c'est que ça empêche l'esprit d'émulation, l'effervescence qui se dégage lors de ces concours de création. Parce qu'on ne peut pas parler de nos jeux, montrer ce qu'on a fait, etc. C'est un gros point noir, je pense, et une des raisons pour lesquelles j'ai complètement viré l'anonymat des Démiurges en Herbe (qui était déjà passablement réduit).

Fort bien. Vous pourrez donc discuter de vos jeux (et d'autres trucs) sur ce fil de discussion de notre partenaire Opale :)

Comment les jeux seront-ils estimés ?

Tous les JdR de troisième étape seront mis en ligne. Encore un effort, chers créateurs, puisque vous serez les sélectionneurs des œuvres de vos collègues ! Nous vous enverrons les codes d’au moins trois JdR auxquels vous n’aurez pas participé. Vous aurez 15 jours, jusqu’au 2 décembre pour les lire et les noter.

Ensuite les jeux finalistes seront jugés par un panel (on recrute !) de juges, qui désigneront un vainqueur le 25 décembre ! Les juges auront un questionnaire à remplir “à la Démiurges en Herbe” pour faire un retour constructif pour les finalistes. Parmi les juges, il y aura Khelren (orga de Démiurges en Herbe 5 & 6) et Melchior (orga de Démiurges en Herbe 7).

Le nombre de finalistes – sur une suggestion de notre traducteur polytechnicien – est le logarithme du nombre de participants, arrondi à l'entier supérieur :

  • De 3 à 7 participants → 2 finalistes
  • De 8 à 20 participants → 3 finalistes
  • De 21 à 54 participants → 4 finalistes
  • De 54 à 148 participants → 5 finalistes
  • + d’éventuels coups de cœur ;)

D’accord, je veux participer, que dois-je faire ?

• Pour participer aux 3 étapes en tant qu'auteur

Envoyez avant le 21 octobre, un e-mail à ptgptbvf chez free.fr, depuis l’adresse mail par laquelle vous souhaitez que nous communiquâssions ;

Dans cet e-mail :

  • Vous indiquez votre prénom-nom ou pseudo (celui que vous souhaitez voir affiché dans la liste finale de contributeurs).
  • Vous joignez (avec la pièce jointe c'est mieux !) votre JdR de 4500 à 6500 signes, sans mise en page, en format .rtf, .odt ou .doc.

Nous renommerons votre fichier et vous communiquerons votre code auteur/jeu (du genre DQR247). Ensuite, on le fera circuler chez les autres participants, etc.

• Si vous nous joignez simplement pour aider les jeux en manque de coauteurs lors de la 2e ou la 3e étape

  • Vous êtes un héros dont le dévouement n'a d'égal que l'humilité :)
  • Envoyez un e-mail à partir du 22 octobre à ptgptbvf chez free.fr . Indiquez juste votre prénom-nom ou pseudo “public”

Un mot de Paul Czege

Un de mes objectifs pour le défi #Threeforged était d’aider les gens qui veulent créer des jeux de rôles – en particulier les femmes et les minorités – à constituer des liens d’amitié avec des créateurs qui l’ont déjà fait. Ce qui s’est passé avec #Threeforged c’est que nombre de débutants qui auraient bénéficié de cette mise en relation n’ont pas perçu cet intérêt, et n’ont pas participé. Je vous conseille donc de contacter directement les femmes rôlistes et les autres minorités, pour les encourager à participer à ce défi !

Foire Aux Questions pour PTGPTB

Quelle est la différence avec un concours type Démiurges ou Game Chef ?

L’originalité du concept TroisFoisForgé est qu’il s’agit d’un projet collaboratif, et qu’il met à égalité amateurs et auteurs professionnels. C’est une expérience de création.

Une autre personne va reprendre vos idées et améliorer votre jeu selon son goût, ce qui peut donner des résultats amusants. Peut-être que vous ne reconnaîtrez plus votre œuvre originale ; “mes créateurs précédents se demandent où est passé leur jeu de cow-boys”. Plus probablement, vous récupérez des idées et des contributions.

Paul a avoué que son objectif caché était en fait de construire une communauté et de faire travailler les gens ensemble.

Rôlistes francophones, il y a toutes les raisons de participer ! :)

Pourquoi PTGPTB fait-il cela ?

Nous aimons ces JdR “apéritifs”, créés dans l’urgence, réduits à l’essentiel, originaux et écrits pour se distinguer de la concurrence… Ils ouvrent les portes vers de nouveaux horizons, de nouvelles expériences pour le JdR !

Nous avons traduit La Création de JdR “ThreeForged”. On a aimé l’idée de JdR créé à 6 mains, alors on le fait pour marquer la célébration de nos 500 articles traduits. C'est une première. Ça peut marcher, ou pas ; par manque de participants ou pour une autre raison.

Qu’est-ce qu’on gagne ?

Mise à jour!

C’est la première fois que PTGPTB lance un concours de création de JdR, mais Casus et Black Book Editions se sont gentiment joints à nous!

Grâce à la générosité de nos sponsors, les cocréateurs du JdR vainqueur pourront choisir un lot parmi les suivants (dans l'ordre d'efforts accomplis : Auteur de la 3e étape d'abord, puis auteur 2, puis Auteur 1) 

(Nous mettrons cette page à jour selon l’évolution des lots/partenariats).

Autres Questions/Réponses

Que se passe-t-il en cas d’abandon ou de retard en cours de 2e ou 3e étape ?

L'avis de Khelren

Je ne sais pas trop s'il est possible d'éviter que certains jeux ne soient pas rendus jusqu'à après la troisième étape. J'ai vraiment été malheureux ; sur plus de cent cinquante participants au concours Threeforged, nous n'avons été que quelques-uns à ne voir aucun de nos deux jeux des deux premières étapes atteindre l'étape finale. Certains ont dû avoir un de leurs jeux non rendus, mais les deux, on a été 2 ou 3. Il faut bien voir que c'est ça le plaisir de ce concours : découvrir ce qu'un inconnu a fait avec ton travail. Et donc là grosse déception pour moi, même si je faisais partie d'une infime minorité.

Partons de l’hypothèse que tous les participants s’engagent honnêtement jusqu’au 2 décembre (3 tours d’écriture de taille croissante + sélection des finalistes). Il serait donc injuste de benner un jeu parce que son auteur a un imprévu. Alors, si quelqu’un manque à l’appel à la deuxième étape, le troisième auteur a juste plus de travail ; et le jeu n’est plus écrit qu’à deux. Si quelqu’un manque lors de la troisième étape :

  • Nous sommes d’ores et déjà preneurs de “terminateurs” volontaires pour terminer ces jeux ! :)
  • Si possible, nous donnerons aux auteurs de la 3e étape le choix entre deux jeux de 2e étape. Ainsi seuls les “meilleurs” jeux de 2e étape passeront à la 3e :)
  • Au pire, les jurés décideront quels JdR passeront à l'étape suivante pour égaliser le nombre de jeux et de participants !

Pour la première étape, peut-on proposer un projet de JdR sur lequel on a déjà travaillé ? J’ai plus de dix brouillons de 6000 signes sur mon disque dur…

Bien sûr, ce serait l’occasion ! Mais prudence : si vous avez laissé tomber un projet, ou que vous avez buté dessus, alors quelqu’un d’autre pourrait se prendre les pieds dedans. Paul Czege recommande de proposer un jeu pour lequel vous avez actuellement de l’énergie et de l’enthousiasme.

Quel est le statut de droit d’auteur de l’œuvre collective finale ?

Cette question a été posée sur le post du Threeforge challenge sur G+, et a obtenu diverses réponses… Pour éviter de se prendre la tête avant d’avoir commencé, décidons que les JdR du défi sont sous licence CC (BY-NC-SA). Les textes sont protégés légalement ; tout usage commercial est interdit (sauf autorisation des trois auteurs) ; toute réutilisation doit citer les auteurs et utiliser la même licence.

Toutefois, si vous pensez tenir un filon qui donnera un JdR du commerce, vous pouvez vous entendre avec vos coauteurs pour une répartition au prorata de vos apports respectif en idées et/ou en signes…

Rappelez-vous que votre œuvre de l’étape 1 peut être vidée de ses tripes, déformée et massacrée. Chacun est libre de retraiter les concepts fondamentaux à sa manière. Votre JdR sur le démon de Descartes pourrait accoucher d'une histoire de robots géants (pilotés par des démons). Et c’est très bien ainsi. Ça pourrait même être meilleur. Bref, votre version sera surtout la vôtre !

Avez-vous des questions, des remarques ? :)

Vous êtes invités à les poser dans les commentaires (modérés) de cette page. Vous n’avez pas besoin d’avoir un compte pour commenter :)

Pour nous incendier et critiquer notre organisation, rendez-vous sur le fil dédié chez notre partenaire Opale :)

Bonne participation, amusez-vous bien ! :)

Note: 
Moyenne : 8.3 (7 votes)
Catégorie: 
Nom du site d'Origine: 
Traducteur: 
Share

Commentaires

Hello,

Intéressé par l';expérience, je me pose quelques questions concernant le texte rendu par le 1er auteur.

- Est-ce que le jeu doit être présenté comme s'il devait être rendu ou bien un gros pavé indigeste fera l'affaire ? Y'a-t-il des contraintes à ce niveau là ?

Réponse : des contraintes, où ça? ;) Mais pense que ton JdR devra plaire à l'auteur de 2e étape, donc s'il est bien présenté, le 2e et le 3e auteurs vont "rentrer" plus facilement dans ton univers. Enfin, la limite de signes pousse à ce que chaque mot importe. Vois ta 1,5 page comme "un énorme pitch", mais pas non plus comme "ben v'la une idée démerdez-vous je vous laisse tout faire" ;)

- Est-ce que dans cette première mouture on peut donner des indications au second auteur ? Par exemple garder quelques lignes pour expliquer vers quoi on voudrait tendre mais qu'on ne peut développer en 6000 signes, même si le second auteur n'a aucune obligation d'en tenir compte. Ou bien le second auteur doit vraiment se débrouiller avec un contenu de jeu mais sans autre forme d'indice ?

Réponse : oui, c'est mieux si on donne des indications, si on trouve la place pour une déclaration d'intention, afin de faire comprendre sa démarche, comme on le ferait dans un "vrai" JdR. Bibliographie, dessin qui dit plus que 1000 mots, tableau... tout pour se faire comprendre. Sous toutes réserves que les auteurs suivants soient réceptifs aux idées initiales ;)

- De même, est-ce que mentionner ses sources d'inspirations peut/doit se faire par le 1er auteur ? Est-ce que je me prend trop la tête ? ^^ 

Réponse : oui... et oui ;)

Bref, ce sera tout pour le moment ! Mais j'espère bien pouvoir être en mesure de participer à cette excellente initiative !

Réponse : plus tôt tu le feras, plus tôt cela sera fait :) -- Rappar

Bigyo'

 

Auteur : 
Bigyo'

Personnellement j'en ai eues lors du Threeforged et je trouve ça inutile. J'ai même eu carrément une liste pour me dire quoi faire ("il manque les règles d'expérience, et puis il faut un tableau pour les armes, etc."). Le principe du concours, c'est que l'auteur suivant va lire et décider quoi faire. L'auteur originel doit être clair dans son concept mais désolé les auteurs suivants sont maîtres à bord, en leur âme et conscience de ce qui est pour le mieux pour lejeu. Donc, non, il vaut mieux ne rien indiquer selon moi. Il faut faire confiance, et accepter de se laisser surprendre. Surtout pas donner des consignes.

Le seul dialogue, la seule collaboration qui existe entre deux auteurs lors de ce concours, c'est le jeu en lui-même, avec les ajouts et les modifications.

Auteur : 
Khelren

Je trouve l'initiative très intéressante. Mais je me pose une question, en fait deux. Si on n'a pas de réelle expérience dans l'écriture de JdR, si on est un amateur réellement débutant, ne risque t-on pas de "couler" le projet de deux auteurs ?

Bonjour - la curiosité est une bonne qualité, et il faut bien débuter un moment :)
Si le débutant crée un mauvais jeu 1, ce jeu sera rattrapé par les deux autres créateurs. Et si le débutant arrive en 2e ou 3e position sur de bons projets, il les reconnaîtra comme tels et aura du mal à les "couler" :)

Il est en effet impossible d'écrire un JdR pire que FATAL ;)

Et autre question, le 1er texte peut-il/doit-il inclure des éléments de système ?

Oui, parce qu'on parle d'un JdR "complet". Maintenant un système peut être très simple et - vu la limite de taille du 1er jeu - il sera sommaire chez tout le monde, genre pile ou face, pierre-papier-ciseau, 421, vote ou "plaider devant le MJ"... Tu peux voir dans les 2 JdR cités en exemple - Filles de l'Exil et Roc de Tamahaat que même un JdR "de 3e étape" a des règles très légères.... :) -- Rappar

Merci pour ces réponses. Ça donne envie de se lancer :) 

Auteur : 
une simple curieuse

bonjour, j'ai participé aux Démiurges en Herbe 7, avec un projet que j'essaie d'améliorer mais qui a besoin d'autres yeux pour évoluer. Est-ce possible de le reproposer ici avec les contraintes imposées?

Si... tu veux... Reprendre ton JdR de 30.000 signes et le re-purger pour qu'il rentre dans 6500, avec la quasi-certitude que tu ne retrouveras pas ton enfant à l'arrivée? ;) C'est bien cela que tu veux? 8)

Pour améliorer un projet déjà bien avancé, le secret est : Point 5 - Nous venons en paix. :)

Je n'ai que Open Office, et non le Pack Windows, est-ce gênant? Notamment pour le comptage des signes? Ce dernier point avait causé ma disqualification lors des démiurges...

Nous lirons donc ton fichier en format .odt :)
Pour le comptage des signes, on est cools, et si tu dépasses de trop on te le signalera pour que tu coupes un peu plus. -- Rappar

merci

manux

Auteur : 
Pounous

Ajouter un commentaire

Mention légale importante

Nous vous encourageons à faire un lien vers cette page plutôt que de la copier ailleurs, car toute reproduction de texte qui dépasse la longueur raisonnable d’une citation (c’est-à-dire, en règle générale, un ou deux paragraphes) est strictement interdite. Si vous reproduisez une grande partie ou la totalité du texte de cette page sans l’autorisation écrite de PTGPTB (version française), et que vous diffusez ladite copie publiquement (sites Web, blogs, forums, imprimés, etc.), vous reconnaissez que vous commettez délibérément une violation des lois sur le droit d’auteur, c’est-à-dire un acte illégal passible de poursuites judiciaires.